ÉCONOMIE

Publié le 01 mai 2021

Crédit vidéo : Blast

Source : https://blast-info.fr/

La France, le pays où il fait bon d'être riche ?

L'économiste Lucas Chancel était l'invité de la journaliste Salomé Saqué ce vendredi 30 avril sur la web-tv Blast.

«Le pays européen où les milliardaires sont les plus riches est la France»

Salomé Saqué: «Quel est le pays où les milliardaires cumulent le plus de milliards ? C'est la question que s'est posé Lucas Chancel, économiste, codirecteur du Laboratoire sur les inégalités mondiales et professeur affilié à Sciences-Po. Au début du mois d'avril, il a mis en ligne ce graphique repris par le média Alternatives économiques. Le pays européen où les milliardaires sont les plus riches est la France.» Lucas Chancel: «Quand il y avait un ISF, les personnes assujetties à l'ISF étaient obligées de remplir une case dans leur déclaration fiscale qui indiquait la valeur de leur patrimoine total. Cette case a disparu pour toutes les personnes qui n'ont pas à payer d'impôt sur la fortune mobilière, sur les actifs financiers. Donc, on continue de payer sur la fortune immobilière, c'est le fameux IFI, mais ils ne payent plus rien sur la fortune financière qui, au passage, représente 95% de la fortune des très, très, très riches.»

«Cette richesse des milliardaires, au cours des 20 dernières années, s'est largement faite sur une moindre imposition de ces milliardaires»

Lucas Chancel: «En remplaçant l'impôt sur la fortune par l'impôt sur la fortune immobilière, Emmanuel Macron a complètement supprimé, quasi complètement supprimer l'impôt sur les très, très, très riches. Est-ce que c'est au détriment des uns et des autres ? Oui, en partie. En partie parce que cette richesse des milliardaires, au cours des 20 dernières années, s'est largement faite sur une moindre imposition de ces milliardaires. Et elle s'est aussi largement faite sur une déréglementation du marché du travail, une déréglementation de beaucoup de secteurs de l'économie qui a défavorisé les travailleurs et les travailleuses. Et donc les travailleurs et les travailleuses vont être davantage en concurrence les uns avec les autres dans les différents pays, donc le salaire ne va pas augmenter fortement. Par contre, la part du produit des entreprises, qui va rémunérer ceux qui possèdent ces entreprises et donc ces milliardaires, elle va augmenter.»

«L'injustice du système fiscal français»

Lucas Chancel: «Et donc oui, le gain des uns fait aussi la perte des autres. On baisse les impôts d'un côté pour ceux qui se portent très bien, pour ceux qui ont vraiment bien prospéré des 40 dernières années. Puis on les augmente de l'autre sur ceux qu'on pourrait finalement appeler les contribuables captifs ou les contribuables immobiles, ceux qui ne peuvent pas aller déclarer leurs impôts aux Bermudes ou au Luxembourg. Et donc ceux-là, on va augmenter leurs impôts et au final, on va arriver à l'injustice du système fiscal français d'aujourd'hui qui est que si vous êtes dans la classe moyenne, vous allez payer plus d'impôts que si vous êtes Bernard Arnault. Ces milliardaires, ces multimillionnaires vont acheter du temps d'antenne, vont acheter les médias, vont investir pour faire du lobby dans tel ou tel secteur de l'économie et donc au final, ça se transforme en inégalité démocratique, c'est-à-dire que les idées, la voix de ceux qui ont plus de moyens financiers va davantage porter dans le débat public, va davantage être représentée dans le discours des partis. Elle va davantage être mise en pratique dans les lois qui sont votées par le Parlement.»



Partager cette page