POLITIQUE

Publié le 12 août 2021

Crédit vidéo : RT France

Source : https://francais.rt.com/

Alexis Poulin dénonce: «Gouverner c'est prévoir, ce n'est pas demander aux gens d'obéir»

Alexis Poulin était l'invité du journal de RT France diffusé ce mercredi 11 août 2021.

«Ce pouvoir exécutif qui voudrait que tout le monde obéisse»

Alexis Poulin: «Emmanuel Macron ne sait faire que ça, critiquer et dire aux Français qu'ils sont stupides, qu'ils sont idiots, qu'ils n'ont rien compris et qu'ils sont effectivement des mauvais élèves parce qu'ils n'obéissent pas à Emmanuel Macron. A un moment, je crois que ça commence à se voir. D'ailleurs, c'est pour ça qu'il y a autant de gens dans les rues. Qu'il y a une telle vague de frondes face à ce pouvoir exécutif qui voudrait que tout le monde obéisse. Gouverner, ce n'est pas demander aux gens d'obéir, gouverner, c'est prévoir. Emmanuel Macron n'a rien prévu ! Sur les masques, il n'a rien prévu ; sur les tests, il n'avait rien prévu ; sur les vaccins, il n'avait rien prévu. Rappelez-vous le début de la campagne vaccinale, qui était un fiasco total, il se rattrape aujourd'hui et il voudrait que ce soit la faute des Français. À une semaine du confinement généralisé, il disait aux français, avec Brigitte Macron, d'aller au théâtre parce que c'est formidable le théâtre.»

«Un conseil de défense pour éviter tout débat parlementaire sur chaque décision sanitaire»

Alexis Poulin: «Et puis après ça, il a fermé les théâtres et tous les lieux de culture parce que c'était des commerces non-essentiels. Qui peut aujourd'hui encore croire ces menteurs qui n'ont fait que mentir, changer d'avis et ajuster la parole semaine après semaine pour dire aux gens d'obéir parce qu'ils avaient raison ? Ils n'ont fait qu'avoir tort. Et aujourd'hui, la raison, c'est justement d'attendre, de voir ce qui va se passer et de dire : " Attendez, je ne fais pas forcément confiance à Emmanuel Macron parce qu'il s'est un peu trompé ces derniers mois. " Les gens ont tendance à oublier. Ce conseil de défense sanitaire, il est anti-démocratique par essence. Un président de la République en 5ème République, certes, il est garant des institutions et il a à peu près tous les droits. Mais faire en plus un conseil de défense pour éviter tout débat parlementaire sur chaque décision sanitaire, c'est vraiment aller encore plus loin de ce qui est permis par la loi grâce aux mesures d'exception, grâce à la crise sanitaire qui vont durer jusqu'en novembre-décembre. Donc aujourd'hui, on est vraiment dans un état d'exception qui permet à Emmanuel Macron de faire n'importe quoi, ce qu'il veut des Français.»

«On est en train de mettre en place un système de contrôle permanent»

Alexis Poulin: «Et les Français n'y trouvent rien à redire puisque certains sont très heureux de montrer leur passe sanitaire à la terrasse des restaurants, d'accepter que la police vienne leur demander leurs papiers d'identité alors qu'ils prennent un café en terrasse. C'est du délire ! Et personne n'a le bon sens, la raison de dire : " Mais qu'est-ce qu'on est en train de faire ? Est-ce qu'on lutte contre un virus ou est-ce qu'on lutte contre un peuple ? Est-ce qu'on lutte efficacement sanitairement contre un virus ou est-ce qu'on est en train de mettre en place un système de contrôle permanent, de contrôle social dont on ne veut pas dans ce pays ? " Et aujourd'hui, on voit bien que les manifestants sont montrés du doigt comme les mauvais élèves, comme ceux qui font n'importe quoi, les dangereux, ceux qui vont disséminer le virus encore plus que les autres, ceux qui n'obéissent pas. Et bien je ne crois pas. Je crois que le principe d'une démocratie, c'est justement d'accepter ceux qui n'obéissent pas, de faire qu'il y ait un débat avec ceux qui obéissent et ceux qui n'obéissent pas. Ceux qui trouvent que c'est bien, ceux qui trouvent que ce n'est pas bien. C'est cette force là, la force du débat qui fait la grandeur d'une démocratie. Aujourd'hui, le débat est empêché en France et c'est extrêmement inquiétant.»



Partager cette page