POLITIQUE

Publié le 19 octobre 2022

Crédit vidéo : A. nationale

Source : https://assemblee-nationale.fr

Bruno Le Maire se fait pulvériser à l'Assemblée nationale : « Vous voulez dicter la loi à la majorité »

Raquel Garrido, députée, intervenait lors de la séance publique à l'Assemblée nationale ce lundi 17 octobre 2022.

« Chacun de nos sièges ici est muni d'un petit boîtier »

Bruno Le Maire : « Pour ce qui me concerne, si le débat est de qualité, s'il éclaire nos compatriotes, je souhaite que nous poursuivions le débat, et que nous le poursuivions jusqu'au bout des articles que nous avons à étudier. » Olivier Faure : « Pour quoi faire ? » Bruno Le Maire : « Il est par ailleurs, un peu contradictoire, de nous dire : " Nous ne voulons pas de 49-3, mais jamais nous ne voterons votre budget. Nous refusons tout compromis, mais nous refusons aussi tout 49-3. " Eh bien entre le compromis et le 49-3, il faut choisir. Vous avez refusé le compromis, c'est vous qui avez choisi le 49-3. » Raquel Garrido : « Je voudrais vous rappeler, Monsieur le Ministre, que chacun de nos sièges ici est muni d'un petit boîtier, avec un bouton " Pour ", un bouton " Contre ", un bouton " Abstention ". »

« La décision de rajouter une taxe sur les super-dividendes a été prise à la majorité »

Raquel Garrido : « Et à plusieurs occasions, nous avons activé ces petits boutons pour choisir de façon majoritaire d'amender le budget dans le sens de davantage de justice fiscale. La décision de rajouter une taxe sur les super-dividendes a été prise à la majorité, y compris avec des députés de En marche et de tous les groupes de cet hémicycle. La décision de rétablir l'exit tax, cette taxe sur les plus-values latentes des chefs d'entreprise qui décident de changer leur domicile fiscal, a été adoptée à la majorité, Monsieur le Ministre. La décision de prendre en charge la demi-part fiscale pour les veuves des anciens combattants a été adoptée à la majorité. Le crédit d'impôt pour les charges des hébergés dans les Ehpad a été voté à la majorité. »

« Vous voulez dicter la loi à la majorité »

Raquel Garrido : « Le crédit d'impôt pour les frais kilométriques des bénévoles a été adopté à la majorité, Monsieur le Ministre. Ainsi, je me permets, à l'instar de ce qu'a dit ma présidente, Mathilde Panot, de vous rappeler ce que vous-même avez dit ce matin à la télévision en France et auquel je souscris pleinement, Monsieur le Ministre : " En démocratie, la minorité ne peut pas dicter la loi à la majorité. " Vous avez 100 % raison, Monsieur Le Maire. Et vous le disiez ce matin au sens figuré du terme. Mais à cet instant, nous ne parlons pas de sens figuré, mais de sens propre. Vous voulez dicter, vous, la minorité, la loi à la représentation nationale, et ce n'est pas démocratique. »


Partager cette page