POLITIQUE

Publié le 06 janvier 2021

Crédit vidéo : RT France

Source : https://francais.rt.com/

Buzyn nommée à l'OMS: «Ce sont les plus médiocres qui sont récompensés»

Alexis Poulin était l'invité de la journaliste Stéphanie de Muru sur RT France ce mardi 5 janvier 2021.

«Agnès Buzyn, c'est elle qui disait que tout allait bien»

Stéphanie de Muru: «L'ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, entre au cabinet du directeur général de l'OMS. Ce sont ses compétences qui sont reconnues ?» Alexis Poulin: «Si ce sont ses compétences, pourquoi pas ? Agnès Buzyn, c'est elle qui disait que tout allait bien, que ce virus n'était pas là encore sur le territoire européen. C'est d'ailleurs comme ça qu'elle organise sa défense devant la commission d'enquête parlementaire en disant que finalement, tout ce qu'elle a fait était parfait puisqu'il n'y avait pas de virus à l'époque où elle était aux commandes.»

«Ce sont les plus médiocres qui sont récompensés»

Alexis Poulin: «C'est elle qui a mis des affiches à l'aéroport pour accueillir le virus en provenance du monde entier. C'est elle qui n'a pas recommandé les masques quand elle savait que ça n'allait pas, qui savait dès décembre que quelque chose n'allait pas, qui parlait du fiasco, de la mascarade des élections municipales, la voilà récompensée. On est dans ce qu'on appelle une kakistocratie, c'est-à-dire que ce sont les plus médiocres qui sont récompensés. Il s'agit là d'exfiltrer Agnès Buzyn, sans doute de lui promettre un poste à l'étranger.»

«Voilà la faillite morale»

Alexis Poulin: «C'est ce dont elle rêvait pour garder le silence, pour aussi être protégée sans doute des journalistes français trop curieux qui lui poseraient beaucoup de questions sur cette gestion de crise parce que ses réponses devant la commission d'enquête, finalement, ont peu satisfait les députés qui étaient devant elle. Donc, voilà la faillite morale, finalement, de ce gouvernement qui refuse la responsabilité, qui va de pair avec les devoirs des élus et des politiques. Il s'agit de fuir. On a eu lors de la crise et du scandale du sang contaminé, responsable et pas coupable.»

«Ni responsable ni coupable»

Alexis Poulin: «On a maintenant avec ce gouvernement, ni responsable ni coupable, courage, fuyons ! La suite nous dira ce qu'il en sera puisqu'il y a toujours de nombreuses plaintes qui sont en cours vis-à-vis de Mme Buzin, mais également de l'ancien premier ministre Edouard Philippe et d'autres responsables de ces fiascos à répétition. La suite au prochain numéro. Mais c'est vraiment aujourd'hui si nous sommes en guerre, une déroute qui nous est proposée par ce gouvernement.»



Partager cette page