POLITIQUE

Publié le 05 novembre 2021

Crédit vidéo : A. nationale

Source : http://assemblee-nationale.fr/

«Les dés étaient pipés» des députés laissent exploser leur colère sur la loi vigilance sanitaire

La colère des députés André Chassaigne et Philippe Gosselin lors de la séance publique du vendredi 5 novembre 2021 à l'Assemblée nationale.

«Les dés étaient pipés»

André Chassaigne: «Le gouvernement persiste dans son approche sécuritaire de la gestion de crise et pérennise le choix d'une politique autoritaire. Prorogation du cadre juridique de l'état d'urgence, prorogation du régime transitoire de sortie de l'état d'urgence, prorogation de la possibilité de mobiliser le passe sanitaire, prorogation des dérogations au secret médical. Vous vous obstinez à vouloir conserver quoiqu'il en coûte contre l'état de droit, des pouvoirs d'exception attentatoires aux libertés fondamentales, et ce, jusqu'au 31 juillet 2022.» Philippe Gosselin: «Le Sénat a tranché. Le Sénat a trouvé que finalement, tout ce débat de ces derniers jours était une forme de mascarade puisque les dés étaient pipés. Le gouvernement, comme la majorité, a renoncé à écouter les arguments des uns ou des autres, preuve en est aucun argument, aucun amendement n'a été adopté ces dernières heures, ces derniers jours.»

«On fait fi aussi du secret médical»

Philippe Gosselin: «On s'obstine, on y va, et voilà où nous en sommes en réalité, aujourd'hui. On n'y comprend rien et vous refusez d'expliquer quoi que ce soit. On fait fi aussi du secret médical qui se trouve vraiment aujourd'hui abîmé contre l'avis du Conseil de l'ordre et au profit des établissements scolaires.» André Chassaigne: «Malheureusement, en écoutant le rapporteur et les orateurs de la majorité, nous venons de faire à nouveau le constat que l'absence de colonne vertébrale pouvait rendre fier mais qu'elle n'empêchait pas de ramper. Quand donc comprendrez-vous chers collègues, comme disait Victor Hugo : " La nuit peut se faire dans le monde moral et il faut allumer des flambeaux dans les esprits. " Il n'est pas trop tard pour vous de rallumer les flambeau de la démocratie.» Marc Le Fur: «Voici les résultats. Votants 208, exprimés 207. Majorité 104 pour 118 contre 89. Le texte est donc adopté.»



Partager cette page