SANTÉ

Publié le 10 décembre 2020

Crédit vidéo : BFM

Source : https://www.bfmtv.com

Cet homme est membre du Conseil Scientifique

Ce jeudi 26 novembre, le Professeur Arnaud Fontanet était venu sur le plateau de BFM TV pour évoquer la crise sanitaire. Ce membre du Conseil Scientique a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

«Ces vaccins ne sont pas 100% efficaces»

Jean-Jacques Bourdin: «Jusqu'à quand allons nous devoir porter un masque?» Professeur Fontanet: «Quelles sont les mesures qui vont être levées en premier? Je ne peux pas encore vous le dire. Ça dépendra un petit peu de la nature des foyers, par exemple, qui se déclareront, etc. Si on arrive à vacciner, je vais donner un chiffre comme ça, 80 à 90 % des Français, parce qu'il faut quand même tenir compte que ces vaccins ne sont pas 100% efficaces, on aura une couverture telle qu'on peut tout à fait penser que l'on reviendrait à une vie normale.»

«Peut-être même mourir de la maladie»

Jean-Jacques Bourdin: «Je me fais vacciner, aurais je la garantie de ne pas tomber malade?» Professeur Fontanet: «Non, vous n'aurez pas la garantie de ne pas tomber malade. On sait que cela diminue de 90% votre risque mais pas de 100%. C'est très important ce que vous dites, parce qu'il va y avoir des gens vaccinés qui vont tomber malades. Pour certains d'entre eux, peut-être même mourir de la maladie.» Jean-Jacques Bourdin: «Est ce que je pourrais, même vacciné, encore transmettre le virus?» Professeur Fontanet: «Possiblement, vraisemblablement.»

Des effets indésirables graves ?

Jean-Jacques Bourdin: «Donc, je me ferai vacciner, je pourrai quand même transmettre le virus?» Professeur Fontanet: «On ne sait pas encore.» Jean-Jacques Bourdin: «Je me fais vacciner, combien de temps serai-je protégé?» Professeur Fontanet: «On ne sait pas.» Jean-Jacques Bourdin: «On ne sait pas.» Professeur Fontanet: «On ne sait pas. Et puis, il va y avoir des effets indésirables, y compris des effets indésirables graves.» Jean-Jacques Bourdin: «Il y aura des effets indésirables?» Professeur Fontanet: «Il y a toujours des effets indésirables.»

«C'est quelque chose qui est assumé»

Jean-Jacques Bourdin: «Et les fameux adjuvants dont tout le monde a peur?» Professeur Fontanet: «Oui, mais là, ce n'est pas à cause des adjuvants qu'on a nécessairement des effets indésirables graves mais tout vaccin comporte un risque d'effets indésirables graves. Les effets indésirables graves et je préfère dire qu'il va y en avoir parce que quand il y en aura et qu'ils seront annoncés, c'est quelque chose qui est assumé. Ce sont des choses qui vont arriver et qu'on assume mais c'est parce qu'on aura atteint cette immunité collective, c'est parce que tout le monde se sera fait vacciner que l'on pourra revenir à la vie normale.» Jean-Jacques Bourdin: «Je rappelle, professeur Fontanet, que vous êtes membre du conseil scientifique.»



Partager cette page