SANTÉ

Publié le 26 août 2021

Crédit vidéo : CNews

Source : https://cnews.fr/

Jean-Claude Dassier pète un plomb contre le Pr. Raoult, Pascal Praud s'emporte

Jean-Claude Dassier intervenait lors de l'émission «L'Heure des pros» diffusée ce lundi 23 août 2021 sur CNews.

«Je lui fais un reproche global»

Pascal Praud: «Didier Raoult qui était interrogé ce matin. C'était vraiment passionnant de l'écouter.» Jérôme Béglé: «Formidable.» Pascal Praud: «Mais bien sûr que c'était formidable de l'écouter. D'abord avec Laurence les questions étaient vraiment très pertinentes, mais surtout, la manière dont s'expriment Raoult. La pédagogie dont il fait preuve. Il y a une forme de hauteur de vue, même de rapport philosophique, il a parlé d'hubris, etc... Je préfère cette manière plutôt que l'arrogance, je ne parle que de la forme là ! J'en ai assez de l'arrogance et de la morgue de monsieur Veran, j'ai le droit de le dire. J'en ai assez de cette morgue là, de cette infantilisation. C'est tout !» Sophie Obadia: «Est-ce que vous comprenez tout ce qu'il dit ? Moi je vous dis que non. J'ai du mal à suivre. J'ai beaucoup de mal à suivre le raisonnement.» Jean-Claude Dassier: «Moi je l'ai trouvé comme toi ce matin, excellent. Plutôt modéré, nuancé, comme quoi la menace de la mise à la retraite commence à produire ses effets. Parce que c'est un type intelligent qui veut conserver son job. Et j'ai même dit tout à l'heure dans l'émission de Laurence que ce serait bien de lui laisser la tête de l'IHU de Marseille pendant un an ou deux. Ce n'est pas la peine de l'humilier plus qu'il n'est de raison. Néanmoins, je lui fais un reproche global, même si sur beaucoup de points, on peut être d'accord avec lui.»

«Ils veulent faire taire tous ceux qui les contre-disent»

Jean-Claude Dassier: «Il sème quelque part le doute et il n'a pas le droit et nous n'avons pas le droit de semer le doute ! Les Français ont peur, les Français sont inquiets et ils ont besoin de certitudes.» Pascal Praud: «Alors ça c'est magnifique. Mais vous êtes fou ?» Ivan Rioufol: «C'est très révélateur.» Jean-Claude Dassier: «Et tu n'as pas le droit de jeter le doute sur les vaccins parce qu'il n'y a pas de doute à avoir sur les vaccins.» Ivan Rioufol: «Vous êtes comme un prédicateur. Vous prêchez comme un prédicateur, on dirait un ayatollah. Mais enfin, le doute est esssentiel.» Jean-Claude Dassier: «Je suis entré en religion !» Ivan Rioufol: «Mais le doute est essentiel. Mais le fond du problème de cette affaire sanitaire, c'est un problème démocratique. Vous voyez bien qu'aujourd'hui, ils veulent faire taire tous ceux qui les contre-disent.» Jean-Claude Dassier: «La démocratie n'est pas en danger dans notre pays. Où est la démocratie en danger ? Mais enfin...» Ivan Rioufol: «Mais bien sûr qu'il y a une démocratie en danger, mais naturellement.» Jean-Claude Dassier: «Il n'y a que toi qui y crois.»

«Il y a une démocratie qui est en danger»

Ivan Rioufol: «Non seulement il y a une démocratie qui est en danger, mais j'ai même lu que quand ont interrogeait les Français 45% des Français pensaient même qu'on était dans une sorte de dictature.» Jean-Claude Dassier: «Oui t'as raison, t'as raison...» Jérôme Béglé: «N'importe quoi.» Ivan Rioufol: «C'est ce que les Français disaient.» Jean-Claude Dassier: «Franchement Yvan, franchement c'est pas raisonnable.» Ivan Rioufol: «Et bien, ce n'est pas raisonnable, je te donne les faits.» Jean-Claude Dassier: «Ce ne sont pas des faits ça, ce sont des inventions.» Ivan Rioufol: «Non, non, je te donne les faits des sondages. Écoute ce que je te dis.» Pascal Praud: «C'était un sondage du JDD.»



Partager cette page