SANTÉ

Publié le 04 décembre 2021

Crédit vidéo : RMC

Source : https://rmc.bfmtv.com/

Olivier Truchot surprend en dézinguant Olivier Veran: «Il donne des statistiques pour nous faire peur»

Olivier Truchot intervenait lors de l'émission «Les Grandes Gueules» diffusée sur RMC ce vendredi 3 décembre 2021.

«C'est la façon de communiquer»

Mourad Boudjellal: «La peur est là. Les gens annulent leur voyage, ils annulent leur réception, ils annulent leur séminaire. La peur est là. On a réussi, aujourd'hui cette cinquième vague fait que...» Alain Marschall: «Enfin, c'est le virus qui fait peur ?! Ce n'est pas le gouvernement aujourd'hui ? C'est quand même le virus ?» Olivier Truchot: «Moi je pense pour rebondir sur ce que tu dis : " Ce est le virus. " Bien sûr, le virus nous fait peur, on n'a pas envie de l'attraper. On n'a pas envie d'avoir les formes graves. On a autour de nous des gens plus âgés et on a envie de les protéger. Néanmoins, c'est la façon de communiquer. On est passé trop rapidement de : " Vous verrez, il se passera rien. On est très fort en France, la cinquième vague, c'est pour ceux qui ne sont pas bien vaccinés. Les européennes de l'Est, les Allemands, etc. " On a dit ça !»

«Olivier Véran donne des statistiques pour nous faire peur»

Olivier Truchot: «Maintenant on a Olivier Véran qui parle toutes les cinq minutes et qui donne des statistiques pour nous faire peur. Quand il dit que toutes les dix minutes il y a un patient qui arrive en réanimation et qu'on annonce un conseil de défense. Tout d'un coup, ça s'accélère dans l'autre sens, alors que tu reprends les propos d'il y a dix jours, les mêmes expliquaient : " Rassurez-vous ! En France, on a les armes, on est quasiment les meilleurs du monde en vaccination. " Ce qui est insupportable, c'est ce changement de ton. C'est ça qui fait peur, sincèrement, parce que les gens se disent que si eux, ils changent de ton en 10 minutes, c'est que la situation doit être terrible.» Mourad Boudjellal: «Parce qu'ils ont besoin sans arrêt de faire croire qu'ils maîtrisent la situation, même quand il ne la maitrise pas du tout.» Olivier Truchot: «Olivier Veran c'est quand même le plus mauvais communicant de cette pandémie quand même, il faudra le dire un jour.»



Partager cette page