SANTÉ

Publié le 28 juin 2021

Crédit vidéo : LCI

Source : https://lci.fr/

Vers la fin de la gratuité des tests PCR de «complaisance» ?

L'Académie de médecine souhaiterait que les tests PCR dits de "convenances personnelles" deviennent payants dans les prochains mois. Extrait de l'émission «LCI Midi» diffusée ce lundi 28 juin 2021.

«Elle souligne aussi que la gratuité des tests détourne certains Français de la vaccination»

Claire Fournier: «Les tests PCR vont-ils devenir payants ? L'Académie de médecine dénonce des tests de complaisance réalisés par exemple avant de partir en vacances. Elle souligne aussi que la gratuité des tests détourne certains Français de la vaccination.» Justine Sagot: «Devant ce laboratoire à Paris, une file d'attente permanente. Certains ont déjà leur valise à la main, car ici, beaucoup n'ont qu'une chose en tête.» Des témoins partant en vacances: «C'est que je prends l'avion pour aller en Italie à partir de demain matin.» «Moi, je pars au Maroc.» Justine Sagot: «Ici, les voyages représentent 60% des motifs de tests. C'est deux fois plus qu'il y a un mois.» Pascal Amram (Gérant du groupe Le Labo): «Précédemment, on avait beaucoup de patients qui étaient des patients symptomatiques ou contacts. Et aujourd'hui, on a beaucoup de patients qui viennent pour des voyages. Je n’aime pas dire que c'est par convenance, mais je pense plutôt que c'est un engagement civique.»

«Rendre le sanitaire obligatoire dans un certain nombre d'activités de loisirs habituelles serait suffisamment persuasif pour se faire vacciner»

Justine Sagot: «Pourtant, ce sont précisément ces tests, pour cause de voyages ou de séjours entre amis, que l'Académie de médecine recommande de rendre payants pour les non-vaccinés. Objectif : inciter à la vaccination. Mais selon certains médecins, d'autres solutions devraient d'abord être envisagées.» Pr Bruno Megarbane: «Rendre le sanitaire obligatoire dans un certain nombre d'activités de loisirs habituelles serait suffisamment persuasif pour se faire vacciner. Car effectivement, devoir se faire tester une à deux fois par semaine versus se faire vacciner : le choix serait vite fait.» Justine Sagot: «En France, plus d'un million de tests sont réalisés chaque semaine. Chacun coûte entre 50 et 100 euros à la Sécurité sociale.»



Partager cette page