ÉCONOMIE

Publié le 05 janvier 2021

Crédit vidéo : Sud Radio

Source : https://sudradio.fr

Big Pharma: Le grand profiteur de la crise ?

Le député Fabien Roussel était l'invité politique de Benjamin Glaise sur Sud Radio ce mardi 22 décembre 2020.

«Des laboratoires pharmaceutiques obnubilés par l'argent»

Fabien Roussel (Député): «Il y a six ou sept laboratoires pharmaceutiques qui se font concurrence, qui se tirent la bourre pour être celui qui va avoir le vaccin le plus efficace. Franchement, moi, ça me fait vomir cette histoire. Et on est face à un fléau. On est face à un fléau qui touche l'humanité entière, des peuples plus fragiles que d'autres d'ailleurs. Et on a des laboratoires pharmaceutiques obnubilés par l'argent ou par les profits qu'ils vont faire sur ce vaccin. Au lieu de se mettre en commun, de travailler ensemble au service de l'humanité et de dire nous avons échangé nos recherches, nous avons travaillé sur les zones d'ombre qui existent et voilà ce que nous avons trouvé. Et maintenant, tous ensemble, on met ce vaccin à disposition des peuples à prix coûtant pour que ça ne coûte pas aux Etats et aux personnes. Ça, ça aurait été beau, mais là, je rêve.»

«Qui va payer, au final ?»

Benjamin Glaise (Journaliste): «Mais on parle d'entreprises privées dont l'intérêt est de faire des profits.» Fabien Roussel: «On parle surtout de capitalisme. Les mecs ils ne pensent qu'à ça, combien je vais gagner d'argent sur la pandémie ? C'est bien pour ça que nous, nous appelons à un pôle public du médicament en France ou à l'échelle de l'Union européenne, Pour faire en sorte que la recherche sur le vaccin et l'accès aux soins ce soit une politique publique sur laquelle on ne se fait pas d'argent. Mais on pense d'abord à soigner les gens. Qui va payer, au final ?»

«Les centaines de milliards d'euros de bénéfices qu'ils vont se faire sur notre dos.»

Benjamin Glaise: «C'est un scandale ça ?» Fabien Roussel: «Mais bien sûr ! Mais enfin, vous vous rendez compte les dizaines, les centaines de milliards d'euros de bénéfices qu'ils vont se faire sur notre dos. Les contrats qui ont été placés par la Commission européenne avec chacun de ces grands laboratoires pharmaceutiques, nous n'en avons pas connaissance. Nous ne connaissons rien de ces contrats. Il paraît qu'il y a des clauses d'indemnisation en cas de problème sur ces vaccins qui font que les laboratoires sont totalement dédouanés. Et en cas de problème, c'est aux Etats de payer. Moi, j'aimerais bien savoir quels sont les problèmes ? Quel niveau de responsabilité ? Combien faudra-t-il payer ? C'est quand même notre argent. C'est quand même les deniers publics.»

«J'aimerais bien savoir quelle est l'efficacité totale ?»

Fabien Roussel: «Si ce ne sont pas les Français qui payent le vaccin, c'est la Sécurité sociale. La Sécurité sociale, elle n'est pas financée par le bon Dieu. Elle est financée par nos cotisations sociales, les vôtres, les miennes, celles de votre patron. Et ça, ça finance la Sécu. Ça va coûter 1,5 milliard l'accès au vaccin , ça va coûter quand même. Moi, j'aimerais bien savoir quelle est l'efficacité totale ? Quelles sont les indemnisations ? Quelles sont les responsabilités ? Enfin, c'est quand même incroyable. Pourquoi alors, s'il y a des prix de vaccins qui vont de 1 à 8 euros, on en a acheté combien parmi les plus chers, combien parmi les moins chers ? Pourquoi ? Comment ? Sur quelle base ? On a l'impression d'être dans la foire dans un Monopoly, avec des cases qui coûtent cher, des vaccins qui coûtent pas cher et c'est à celui qui a le plus de pognon.»



Partager cette page