ÉCONOMIE

Publié le 02 août 2021

Crédit vidéo : LCI

Source : https://lci.fr/

Selon Oxfam: Pfizer et Moderna auraient facturé à la France 4,6 milliards de plus que le coût de production

Le magazine de LCI «24 Pujadas» diffusé ce lundi 2 août 2021 évoquait les bénéfices engrangés par les laboratoires en cette période de pandémie.

«Pfizer et Moderna relèvent le prix de leurs vaccins»

Emmanuel Ostian: «D'après des informations relayées notamment par les médias américains, Pfizer et Moderna relèvent le prix de leurs vaccins. Les vaccins qui sont vendus à l'Union européenne. Combien coûteraient, on va le mettre au conditionnel, ces vaccins pour l'Union européenne?» Lucile Devillers: «Pour Pfizer, on passe de 15.50 euros à 19.50 euros, plus 4 euros par dose. C'est une hausse de 26% par rapport à son prix initial. En ce qui concerne Moderna, la hausse est moins importante de 19 euros la dose au départ, elle coûtera désormais 21.50 euros. C'est 2.50 euros de plus, soit une hausse de 13%. Ces nouveaux tarifs, la Commission européenne ne les a pas encore confirmés, compte-tenu de la confidentialité des contrats.»

«On suppose également que ces prix sont relevés dans l'anticipation d'une troisième dose»

Emmanuel Ostian: «Qu'est-ce qui justifierait cette hausse des prix?» Lucile Devillers: «Selon un responsable de Moderna, les vaccins à ARN messagers comme Moderna et Pfizer sont plus efficaces contre le variant Delta que d'autres vaccins moins chers comme AstraZeneca ou le Johnson & Johnson et donc leur valeur augmente. On suppose également que ces prix sont relevés dans l'anticipation d'une troisième dose de rappel, six mois après la deuxième injection. Autre raison la concurrence se réduit entre les laboratoires. Pfizer et Moderna profitent de l'abandon progressif de AstraZeneca dans certains pays, comme en France ou au Danemark, par exemple, après le risque de thrombose chez certains individus.»

«4,6 milliards rien que pour la France»

Emmanuel Ostian: «D'où cette question que beaucoup se posent, est-ce que les prix sont gonflés ?» Lucile Devillers: «Selon les calculs de l'organisation Oxfam, Pfizer BioNTech et Moderna auraient facturé aux gouvernements jusqu'à 41 milliards de dollars de plus que le coût de production estimé des vaccins anti-covid. Un chiffre qui ne concerne pas uniquement la France mais bien le monde entier. L'ONG évalue le coût de production de ces vaccins à ARN messagers entre 1,18 et 2,85 dollars par dose, ce qui fait entre 1 et 2,4 euros alors que le prix moyen facturé aux Etats s'élèverait à 16,25 dollars. Pour l'Union européenne, ce surcoût représenterait 31 milliards d'euros, dont 4,6 milliards rien que pour la France. De nombreux profits en plus pour les laboratoires, selon la directrice d'Oxfam France.»

«De tel bénéfices sur le dos de la pandémie, c'est profondément choquant»

Dominique Jamet: «On voit bien que les laboratoires ne sont pas animés d'abord par l'intérêt de la recherche, par l'altruisme et la charité. Ce ne sont pas des institutions de bienfaisance. Et qu'effectivement Pfizer ou Moderna, qui ont obtenu des résultats scientifiques intéressants, se fassent de tel bénéfices sur le dos de la maladie, sur le dos de la pandémie, c'est profondément choquant. Et pour ajouter au choc, l'opacité dans laquelle, par exemple, l'Union européenne a mené et conclu ces marchés est quelque chose qui alimente toutes les rumeurs et tous les soupçons. Alors, est-ce qu'il faudrait que les laboratoires renoncent à faire des bénéfices ? Je ne sais pas mais qu'ils ne fassent pas non plus des bénéfices scandaleux.»



Partager cette page