POLITIQUE

Publié le 10 juillet 2022

Crédit vidéo : Parlement UE

Source : https://europarl.europa.eu/

« C'est un braquage, un hold-up sur le portefeuille » l'intervention cinglante d'un eurodéputé belge sur le pouvoir d'achat

Marc Botenga, eurodéputé belge, intervenait lors de la séance plénière qui a eu lieu ce mercredi 7 juillet 2022 au Parlement européen.

« C'est un braquage, un hold-up sur le portefeuille »

Marc Botenga : « Merci Monsieur le Président. Ma question, elle est simple : est-ce que nous pouvons ici dire les choses comme elles sont aux gens ? Parce que ce à quoi nous assistons aujourd'hui, il faut le dire, c'est un braquage, un hold-up sur le portefeuille. Le portefeuille se vide, les prix explosent. Mais où va cet argent ? Où est-ce que cet argent... On va le trouver où ? On va le trouver dans les caisses des multinationales qui font des surprofits, qui font des surprofits. Et c'est-à-dire des profits supplémentaires en plus des profits que déjà ces multinationales font normalement. »

« Hé la Commission européenne, il ne faut pas venir avec une proposition Canada Dry et Coca Light »

Marc Botenga : « Donc surprofit évidemment sur l'énergie, mais il faudrait aussi, je pense, un peu regarder le caddie, la bouffe, etc. Ça c'est des milliards de surprofits dans la poche, bingo ! Comme à chaque crise, c'est ça le capitalisme. Face au désastre, il y a les gens qui douillent et il y a les multinationales qui nous dépouillent. Et là, ça suffit, basta ! Rendons cet argent aux gens, taxons ces surprofits. Hé la Commission européenne, il ne faut pas venir avec une proposition Canada Dry et Coca Light. Tout surprofit est inacceptable. On ne peut pas accepter de profiter de la misère de la crise. On ne laissera plus passer. Merci. »


Partager cette page