POLITIQUE

Publié le 09 mai 2022

Crédit vidéo : Sud Radio

Source : https://sudradio.fr

André Bercoff se moque de Macron en plein direct : « Pendant 5 ans, vous avez été en stage ? »

André Bercoff intervenait lors de son émission « Bercoff dans tous ses états » diffusée sur Sud Radio ce lundi 9 mai 2022.

« Ça restera dans les annales de la littérature politique »

Emmanuel Macron : « Oui, le peuple français n'a pas prolongé le mandat qui s'achève, commencé le 14 mai 2017. Ce peuple nouveau, différent d'il y a cinq ans, a confié à un président nouveau, un mandat nouveau. » André Bercoff : « Alors là, c'est absolument magnifique. Honnêtement, ça restera dans les annales de la littérature politique. Il n'y a pas un manuel d'histoire qui ne va pas citer ça. " Attention, ce mandat n'a pas été prolongé. " Mais attendez, attendez, je ne comprends pas... Il y a eu 5 ans... et c'était... Emmanuel Macron qui était président. Donc le mandat, d'une certaine manière, a été prolongé. Non, mais vous parlez la vieille langue, vous parlez la langue du monde ancien. »

« Pendant 5 ans, vous avez été en stage ? »

André Bercoff : « Non, non, non, non ! C'est un mandat nouveau, avec un peuple nouveau. Alors là, encore plus fort, en 5 ans, nous ne sommes plus le même peuple ? Donc sous la présidence d'Emmanuel Macron, le peuple français a muté. Oui, c'est un nouveau variant du peuple français qui s'est installé, il a changé. C'est un peuple nouveau, c'est un mandat nouveau, et " je suis, dit Emmanuel Macron, un président nouveau ". Alors attendez, si je comprends bien, si je vous suis, cher président, jusqu'à présent, pendant 5 ans, vous avez été en stage ?! C'était un stage, vous étiez stagiaire. Donc on vous a pris pour un stage de 5 ans et on a estimé, effectivement, la majorité, en tout cas, des électeurs, a estimé que maintenant, vous pourriez passer en CDD. Ah ben écoutez, franchement, ça, c'est très joli ! Et alors il y a eu un grand moment, parce que je crois que Marisol Touraine a fait le sous-titre. Marisol Touraine, qui était là – vous savez, l'ancienne ministre de la Santé, qui connaît bien Emmanuel Macron. Il était en train de saluer tout le monde, en embrassant les uns, en passant une main dans la nuque des autres, en caressant la joue du troisième. »

« Maintenant, tu as les mains libres, tu peux faire tout ce que tu veux »

André Bercoff : « On ne passe pas le son, parce que c'était avec toute la foule qui était là et qui applaudissait. Et voilà, lorsque le président paraît, elle lui a dit ceci, Marisol Touraine, à Emmanuel Macron, je rappelle, samedi dernier : " Maintenant, tu as les mains libres, tu peux faire tout ce que tu veux, le pays, tu peux l'embarquer ", et il aurait répondu : " Oui, je vais l'embarquer. " Eh bien voilà, nous sommes partis en croisière pour 5 ans. Avec les croisières Macron, les seules croisières qui peuvent se renouveler totalement. Ça s'appelle " être nouveau ". Vous voyez, c'est tellement beau d'être nouveau, voilà. Vous n'avez pas élu Emmanuel Macron, pas du tout. Vous avez élu Macron Emmanuel, ça n'a rien à voir. Circulez, c'est neuf. »



Partager cette page