POLITIQUE

Publié le 05 janvier 2022

Crédit vidéo : CNews

Source : https://cnews.fr/

Après l'énorme charge de Pascal Praud, cette députée LREM menace de quitter le plateau

La députée Coralie Dubost était l'invitée de l'émission «L'Heure des pros» diffusée sur CNews ce mercredi 5 janvier 2022.

«Il faut vérifier tout ce que vous me dite»

Coralie Dubost: «Sur le parent qui doit prendre des décisions pour son enfant, ce n'est effectivement pas la même chose et c'est d'ailleurs pour ça qu'hier en hémicycle, nous avons collectivement et dans un consensus des différents partis, on a voté un amendement du PS sous-amendé par la majorité, avec l'accord du gouvernement et on a retiré le passe vaccinal pour les sorties scolaires, extrascolaires, etc.» Pascal Praud: «Et pour le sport ?» Coralie Dubost: «Oui. Donc vous voyez, on est d'accord là-dessus.» Pascal Praud: «Ça c'est une bonne nouvelle. Coralie Dubost, il faut vérifier tout ce que vous me dite. La Fédération Française de Football, qui nous écoute, et qui est intéressée parce qu'on parlait du passe vaccinal ou passe sanitaire pour les jeunes. Alors, ce que vous dites demande à être précisé. Les 12-16 ans auront juste besoin du passe sanitaire pour les sorties scolaires et extrascolaires et donc les activités sportives. Mais, les 16-18 devront avoir le passe vaccinal.»

«C'est une usine à gaz !»

Coralie Dubost: «Oui, parce qu'en fait vous avez la liberté à 16 ans.» Pascal Praud: «Les 16-18 ! C'est une usine à gaz !» Coralie Dubost: «A partir de 16 ans, vous avez le droit de vous faire vacciner. Vous n'avez pas besoin de l'autorisation de votre parent, donc vous êtes adulte, vous choisissez. Donc il y a une émancipation à 16 ans pour le choix.» Pascal Praud: «Franchement, c'est une usine à gaz.» Coralie Dubost: «Ce n'est pas une usine à gaz, c'est cohérent avec tout notre droit sur le corps. Le rapport au corps, à 16 ans, vous avez une liberté en France.» Pascal Praud: «Mais vous êtes complètement déconnectés de la réalité. Tu es dans des équipes de football, tu vas avoir des gosses de 15 et 16 ans qui jouent dans la même équipe. Tu en as qui auront le droit, d'autres pas.»

«Si vous me dites que je suis folle je quitte le plateau»

Coralie Dubost: «Certains seront émancipés, d'autres pas. Les 16 ans c'est comme ça en France.» Pascal Praud: «Mais enfin, vous êtes déconnectés. Je vous jure Coralie, c'est une usine à gaz.» Coralie Dubost: «Mais non en fait, jusqu'à 16 ans ce sont les parents qui prennent la décision pour le corps et au-delà de 16 ans, vous êtes libre.» Pascal Praud: «Alors pourquoi les gens sont déconnectés, et bien pour ça ! Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise, vous incarnez la déconnexion. Je vous aime bien, mais vous incarnez la déconnexion. Vous êtes un député, les gens sur le terrain se disent : " Mais ces gens sont fous en fait ! " Voilà ce qui se disent les gens. Ils le disent comme ça sur ce terme là, " Ils sont fous, ils sont devenus fous ! "» Coralie Dubost: «Non, en faite je vous explique ou je quitte le plateau, parce que si vous me dites que je suis folle je quitte le plateau.»

«Les gens sur le terrain disent : " Ils sont devenus fous ! "»

Pascal Praud: «Non, je dis : " Ils sont fous ! "» Coralie Dubost: «C'est grossier. Ça c'est insultant. Moi je suis de la représentation nationale, je débat spendant des heures, je n'accepte pas que vous me disiez que je suis folle. Je peux m'en aller là, ça va 5 minutes.» Pascal Praud: «Je ne dis pas ça, je dis que les gens sur le terrain disent : " Ils sont devenus fous ! " Entendez ce que je vous dis.» Coralie Dubost: «Et bien, je veux bien vous répondre. On n'est pas devenu fou et je vous l'explique. On en débat de ces choses là. A 16 ans, vous avez le droit de choisir pour vous en propre. Jusqu'à 16 ans, ce sont vos parents qui choisissent si vous êtes vacciné ou pas, il vous faut une autorisation de vos parents.» Pascal Praud: «J'ai entendu, mais les gens ne comprennent rien.» Coralie Dubost: «Donc, si votre parent ne vous permet pas de vous faire vacciner, nous on ne veut pas vous faire porter ce choix là.»



Partager cette page