POLITIQUE

Publié le 27 octobre 2021

Crédit vidéo : LCI

Source : https://lci.fr/

Ce journaliste démasque la «Mafia d'État»: «Ça va choquer les Français»

Le journaliste Vincent Jauvert était l'invité de l'émission «Jean-Pierre et vous - Votre argent» diffusée ce vendredi 15 octobre 2021 sur LCI.

«C'est un groupe qui s'entraide pour préserver son pouvoir»

Jean-Pierre Pernaut: «Vincent Jauvert, la Mafia d'Etat, ce sont ces fonctionnaires là dont vous parlez ?» Vincent Jauvert: «Notamment. C'est un groupe qui s'entraide pour préserver son pouvoir, voire l'accroître. Et pourquoi je suis provocateur ? Parce qu'on est le seul pays dans le monde occidental qui a à la tête de l'administration, à la tête de la politique et à la tête des grandes entreprises : des hauts fonctionnaires. Ce qui est unique en Europe et dans le monde.» Jean-Pierre Pernaut: «Des gens qui sortent de la même école ?» Vincent Jauvert: «Non, non, des gens qui sont hauts fonctionaires. Ils sortent de l'ENA, ils sortent de Polytechnique et ensuite ils deviennent hauts fonctionnaires.» Jean-Pierre Pernaut: «Mais c'est la jonction fonction publique, politique et entreprises privées, c'est ça qui est nouveau ?»

«Je peux même vous donner les chiffres de ses revenus si vous voulez»

Vincent Jauvert: «Vous connaissez un autre pays où c'est le cas ? Regardez notre ancien premier ministre, Édouard Philippe. Il est à la fois haut fonctionnaire, il n'a pas démissionné du Conseil d'Etat. C'est un énarque, il n'a pas démissionné du Conseil d'Etat. Je peux même vous donner les chiffres de ses revenus si vous voulez. Il est un homme politique et il est aussi, et là ça va vous intéresser, membre d'un conseil d'administration. Dès qu'il a quitté Matignon, il est entré au conseil d'administration d'un grand groupe privé qui s'appelle Atos où il gagne 40.000 euros par an, c'est à dire 2 ou 3 SMIC.»

«Ces gens-là sont entre eux et restent entre eux quand ils passent de la politique aux grandes entreprises»

Jean-Pierre Pernaut: «Vous dites que ce système a prospéré pendant la crise sanitaire ?» Vincent Jauvert: «Non, non. Je dis certains. L'exemple de monsieur Philippe. Il a vu la souffrance, il aurait pu créer une fondation d'aide aux personnes vulnérables. Non, il est entré dans un groupe privé où il gagne 40 000 euros juste pour siéger 4 fois par an. Ces gens-là sont entre eux et restent entre eux quand ils passent de la politique aux grandes entreprises.» Jean-Pierre Pernaut: «C'est le mal français ça ?» Vincent Jauvert: «Ah oui, c'est un des maux français.» Jean-Pierre Pernaut: «Qui bloque l'appareil ? Est-ce que ça bloque les politiques aussi ? Un politique qui arrive, par exemple, est-ce qu'il peut changer les choses ou est-ce que ce sont les fonctionnaires qui dirigent quoi qu'il arrive ?»

«Ça va faire référence à des choses très récentes qui vont choquer les Français»

Jean-Pierre Pernaut: «En tout cas, c'est une des explications de la désindustrialisation, j'en suis sûr. Ce sont des gens qui sont parachutés, donc ils ne connaissent pas l'entreprise. Donc, la seule façon de développer l'entreprise c'est d'acheter à l'étranger. Je pense que c'est l'une des raisons de la grande distance entre les Français et les élites parce qu'ils sentent bien que leurs élites sont comme ça. J'ai publié dans un livre précédent qui s'appellait " Les intouchables d'Etat ". Et j'avais révélé que 600 hauts fonctionnaires gagnaient plus que le président de la République. Et le plus élevé n'a pas été cité ici. Et ça va faire référence à des choses très récentes qui vont choquer les Français. Ce sont les patrons de l'ARS ! Ce sont de hauts fonctionnaires, souvent les conseillers d'État, voire des inspecteurs des finances, qui gagnent plus que tous les autres.»



Partager cette page