POLITIQUE

Publié le 15 avril 2022

Crédit vidéo : Arnaud Seassari

Source : https://bit.ly/38W1Xuz

Cet internaute laisse exploser sa colère : « Dans 3 ans, vous allez pleurer, bande de moutons ! »

Arnaud Seassari intervenait dans l'une de ses vidéos publiées sur sa page Facebook ce lundi 11 avril 2022.

« Mais quel culot, quand on est riche à foison »

Arnaud Seassari : « Valérie Pécresse, ta demande de don, tu peux te la foutre au c*l. C'est tout ce que j'avais à te dire, voilà. Parce que demander à des smicards de te prêter de l'argent pour rembourser ta campagne électorale foireuse, hein ? Heureusement que tu n'as pas été présidente, parce que là, tu es déjà en galère pour rembourser ta campagne... Alors si tu avais été présidente, tu aurais mis en galère encore plus notre pays. Donc je suis bien content que tu ne sois pas finaliste, et encore moins présidente, voilà. Quel culot, hein ! D'avoir 15 ou 20 millions d'euros qui dorment sur le compte, cette... Et elle demande à son électorat, elle fait une demande de dons pour rembourser sa campagne, Madame Pécresse, hein ? Parce qu'elle n'a pas dépassé les 5 %, voilà. Quand tu ne dépasses pas les 5 %, tu n'es pas remboursé. Si elle les avait dépassés, elle aurait eu un remboursement de 7 millions d'euros. Eh ben là mis, dans les f*sses. Mais quel culot, quand on est riche à foison comme elle est cette dame de demander à ses électeurs de lui donner de l'argent pour rembourser sa campagne électorale ! Tu vas te dém*rder, tu vas te sortir les doigts du c*l et tu vas la rembourser toi, ta campagne foireuse. Les gens qui ont voté pour Macron, là, les presque 30 %, mais ils sont où ces gens ? Mais, sortez-les, donnez-les-moi, montrez-les-moi ! Ils vivent pas en France ces gens, c'est pas possible. »

« Vous allez pleurer encore. Bande de moutons ! Bêêêêêh ! »

Arnaud Seassari : « Ces cinq dernières années, ils n'ont pas vécu en France. Avec la crise sanitaire qui a été gérée d'une façon abominable, une crise sociale sans précédent, un pouvoir d'achat au plus bas, une insécurité grandissante. Vous étiez où pendant cinq ans, bordel ? Le mec, il a licencié des aides-soignants en pleine crise sanitaire. Mais vous étiez où ? Vous vivez où ? Vous n'êtes pas en France, c'est pas possible ! On va encore se prendre cinq ans de ça ! Cinq ans de misère sociale ! Encore pendant cinq ans, vous allez dire : " Macron démission, Macron démission ! " Il va faire comme il a fait Mitterrand et comme il a fait Chirac, il va faire deux mandats, le type. Et après, on va encore pleurer, vous allez encore pleurer : " Ah, là, Macron, il nous fait ci, il nous fait ça, il nous fait la misère ! " Mais vous tendez l'autre joue, c'est normal. Le mec, il en profite. Et là il va être que réélu. Mais c'est sûr. C'est Macron face à Macron, là, on sait très bien qu'il va repasser. Et on verra bien, on verra bien dans deux ans ou dans trois ans, quand vous allez pleurer encore. Bande de moutons ! Bêêêêêh ! »



Partager cette page