POLITIQUE

Publié le 15 novembre 2021

Crédit vidéo : BFM

Source : https://bfmtv.com/

Confiner les réfractaires? Chez Bourdin, Valérie Pécresse nous donne sa vision du reconfinement

Valérie Pécresse était l'invitée de l'émission «Bourdin Direct» diffusée ce lundi 15 novembre 2021 sur BFMTV.

«C'est le principe même du vaccin»

Jean-Jacques Bourdin: «Si l'épidémie progresse, vous n'êtes pas contre un confinement des personnes non vaccinées ?» Valérie Pécresse: «Il ne faut pas renverser les choses. Si la pandémie devait devenir à nouveau incontrôlable, ce que je ne souhaite pas, ce que je n'espère pas. Si la pandémie devait devenir incontrôlable et que notre immunité collective ne soit pas suffisante, moi, ce que j'ai dit, c'est qu'il n'est pas question pour moi de reconfiner les personnes qui ont été vaccinées. Elles ont le droit aujourd'hui de vivre. C'est le principe même du vaccin.» Jean-Jacques Bourdin: «Donc ne seraient reconfinées que les personnes non vaccinées ?» Valérie Pécresse: «Les personnes à risque, les personnes qui risquent gros aujourd'hui.»

«Il n'y a aucune raison de traiter de la même façon des personnes qui ont fait cet effort de se vacciner»

Jean-Jacques Bourdin: «Les personnes non vaccinées ?» Valérie Pécresse: «Ceux qui risquent gros aujourd'hui parce qu'aujourd'hui elles n'ont pas été vaccinées.» Jean-Jacques Bourdin: «Donc on reconfirme comme en Autriche les personnes non vaccinées.» Valérie Pécresse: «Parce qu'on ne veut pas reconfiner toute la population parce qu'il n'y a aucune raison de traiter de la même façon des personnes qui ont fait cet effort de se vacciner, de se protéger et celles qui ont décidé librement, je respecte leur liberté, de ne pas se vacciner.»


Partager cette page