POLITIQUE

Publié le 12 février 2022

Crédit vidéo : France Télévisions

Source : https://france.tv/

Crise : l'intervention brillante d'Aude Lancelin envoie le discours de Romain Goupil au placard

La journaliste Aude Lancelin était l'invitée de l'émission «C ce soir» diffusée sur France 5 ce jeudi 10 février 2022.

«Un passe qui conditionne la liberté à un QR code»

Mathieu Slama: «Ce que vous me reprochez, en gros, c'est de m'inquiéter de la situation de l'État de droit en France. C'est de m'inquiéter du respect de notre Constitution, de m'inquiéter des méthodes de pouvoir autoritaires qui sont mises en place. Je ne dis pas que c'est un complot ou quoi que ce soit, je dis que c'est un fait, qu'il y a des méthodes. Le fait de confiner toute une population, c'est quand même inquiétant. Le fait d'avoir d'avoir une loi qui donne au gouvernement des pouvoirs d'exception, c'est inquiétant. Le fait d'avoir un passe qui conditionne la liberté à un QR code, c'est inquiétant.» Romain Goupil: «C'est la première fois dans l'histoire de l'Humanité, la première fois, que toutes les nations se mettent ensemble pour essayer de sauver des hommes. Pas du tout pour se faire la guerre, pas du tout pour conquérir, pas du tout pour écrabouiller les plus faibles et tout, ensemble, ils vont essayer à toute pompe en échangeant les génomes, en essayant de donner les informations le plus vite possible pour trouver une solution pour l'ensemble de la population mondiale, c'est la première fois que ça existe.»

«On n'a pas le droit de s'inquiéter du régime autoritaire agissant depuis deux ans ?»

Romain Goupil: «Et Mathieu avance, comme quoi, c'est le QR code pour tous, c'est une société de surveillance, c'est la dictature sanitaire.» Mathieu Slama: «Je n'ai pas dit dictature, mais c'est un régime autoritaire, oui.» Romain Goupil: «Mais c'est tout le contraire. Tu es toujours sur ton même logiciel, ton même fonctionnement, ainsi que Aude, qui fait que tout s'explique par un capitalisme vorace, la pieuvre qui est en train de manipuler les pauvres.» Mathieu Slama: «Donc on n'a pas le droit de s'inquiéter du régime autoritaire agissant depuis deux ans ? On n'a pas le droit de s'inquiéter de l'état d'exception qui se met en place ? On n'a pas le droit de s'inquiéter du confinement ? On n'a pas le droit de s'inquiéter de la banalisation du passe sanitaire, etc ?» Romain Goupil: «Mathieu, c'est la première fois dans l'histoire que les hommes se mettent ensemble.»

«On n'a pas vu le même spectacle»

Aude Lancelin: «Ou est-ce que vous avez vu une coopération mondiale dans cette crise ?» Romain Goupil: «Sur le vaccin.» Aude Lancelin: «Vous plaisantez ou quoi ? Il n'y a pas eu de coopération. Il y a eu une levée des brevets internationaux ? Si vous pensez que ces firmes sont au service du bien de l'humanité et que depuis le début de la crise, on sent notamment quand on a vu sur les affaires lamentables de guerre des masques sur le tarmac européen avec des membres de l'Union européenne en train de se voler des stocks de masques. Si vous avez vu dans cette crise une espèce de communion mondiale, on n'a pas vu le même spectacle. Je vous le dis vraiment.»


Partager cette page