POLITIQUE

Publié le 22 janvier 2022

Crédit vidéo : P.U.E.

Source : https://europarl.europa.eu/

Emmanuel Macron étrillé en plein Parlement européen : «Vous protégez les milliardaires»

Manon Aubry, députée européenne, intervenait au Parlement européen ce mercredi 19 janvier 2022.

«Votre bilan européen n'est qu'arrogance en puissance et manigances»

Manon Aubry: «Monsieur le Président, vous vous présentez aujourd'hui comme le champion de l'Europe qui protège, mais qui protégez-vous en réalité ? Protégez-vous la justice fiscale quand vous servez la soupe au Medef sur l'évasion fiscale ? Ceux que vous protégez, ce ne sont certainement pas les gens dans la galère, mais bien les multinationales et les milliardaires. Alors, vous annoncez en grande pompe, on l'a vu au moment de la présentation de la présidence française, un slogan : relance, puissance, appartenance. Mais en réalité, votre bilan européen n'est qu'arrogance en puissance et manigances. Sur le fond, vous êtes le champion des compromissions et des doubles discours. Mais sur la forme, vous n'avez cessé d'être le président du mépris : mépris envers la protection sociale qui coûte, selon vous, un pognon de dingue, mépris envers les précaires qui ne sont rien, mépris envers les chômeurs qui n'ont qu'à traverser la rue pour trouver du travail, mépris envers les fainéants, les illettrés, les Gaulois réfractaires.»

«Il y a des gens que vous n'emmer*ez pas, c'est vos amis les milliardaires»

Manon Aubry: «Mais reconnaissons-le, il y a des gens que vous n'emmer*ez pas, par exemple, vos amis les milliardaires dont la fortune a doublé pendant votre quinquennat. Voilà ce qui résume l'essence de votre politique, monsieur le Président. Aux travailleurs, aux précaires, aux activistes : les insultes et les coups. Aux profiteurs et aux pollueurs : les cadeaux et les mots doux. Chers collègues, ne soyez pas dupes, vous avez en face de vous, docteur Emmanuel, qui a fait beaucoup de promesses aujourd'hui, je dois le reconnaître, mais vous avez aussi un Mister Macron qui est en réalité celui qui casse nos droits sociaux, réprime les mobilisations et n'a rien à faire de l'urgence climatique. Alors, comment voulez-vous croire que vous ferez en Europe le contraire de ce que vous avez fait en France ? Par une priorité, monsieur le Président, empêchez que ne se réinstalle le carcan de l'austérité budgétaire mise en sourdine pendant cette crise.»

«L'histoire jugera l'occasion manquée de votre présidence française de l'Union européenne»

Manon Aubry: «Dans votre monde lointain, ce sont peut être que des lignes comptables, mais dans notre monde réel, ce sont des gens, des aides sociales pour manger, des services publics pour apprendre ou se soigner. Les Français l'ont déjà dit en 2005, lors du référendum, on n'en veut plus de ces règles. Car soyons lucides, si on veut demain renationaliser le fret, interdire les pesticides, développer des cantines bio ou locales, sanctionner les paradis fiscaux européens, il faudra assumer de se confronter aux règles européennes qui nous en empêchent. L'histoire jugera l'occasion manquée de votre présidence française de l'Union européenne, sacrifiée sur l'autel de votre ambition personnelle.»


Partager cette page