POLITIQUE

Publié le 25 août 2021

Crédit vidéo : CNews

Source : https://cnews.fr/

Fabrice Di Vizio remet en place un député LREM: «On est dirigé par des incompétents»

Fabrice Di Vizio était l'invité de l'émission «Morandini Live» diffusée ce mardi 24 août 2021 sur CNews.

«Il veut entendre qu'une seule voix, c'est la sienne

Fabrice Di Vizio: «Plus on avance dans la crise, plus il y a une volonté d'imposer une opinion dominante et que tout ce qui viendrait contredire l'opinion dominante : politiquement, médicalement, et bien doit finalement être le plus possible passé sous silence. À l'époque où tout le monde disait restez chez vous, à l'époque où l'on ne pouvait pas tester, à l'époque où l'on n'avait aucune prise en charge. Raoult s'est quand même démarqué avec son IHU.» Jean-Marc Morandini: «Vous êtes en train de nous dire quoi maître Di Vizio ? Vous êtes en train de nous dire que finalement, le gouvernement il veut entendre qu'une seule voix, c'est la sienne.»

«Ces gens nous expliquent à quel point ils sont perdus par les lois que vous votez»

Fabrice Di Vizio: «Mais bien sûr. Dans ces manifestations, j'y vais parce que je rencontre des gens. Et que ces gens nous expliquent à quel point ils sont perdus par les lois que vous votez. Et que donc les causes que vous défendez, elles se traduisent ensuite en gens qui sont perdus. Et qu'aujourd'hui, on a un gros problème avec le passe sanitaire, c'est que les gens ne savent même pas comment l'appliquer concrètement et ils sont perdus.» Jean Terlier: «Je m'excuse là. Vous faites de la politique et vous ne faite pas votre travail d'avocat.»

«D'abord, je fais ce que je veux»

Jean Terlier: «Vous pourriez très bien conseiller les uns et les autres sur les explications que vous pourriez leur donner sur les lois que l'on vote au parlement ou sur les lois au niveau européen.» Fabrice Di Vizio: «Monsieur, je vais vous répondre deux choses. D'abord, je fais ce que je veux, c'est la première réalité.» Jean Terlier: «Bien sûr. Mais il y a un mélange des genres, reconnaissez-le.» Fabrice Di Vizio: «Le mélange des genres, je crois qu'en la matière, je ne suis pas sûr que la République en Marche soit la mieux placée pour me donner des leçons sur le mélange des genres»



Partager cette page