POLITIQUE

Publié le 05 août 2021

Crédit vidéo : Sud Radio

Source : https://sudradio.fr/

Fabrice Di Vizio s'indigne: «L'exécutif se félicite de gouverner par la peur»

L'avocat Fabrice Di Vizio était l'invité de l'émission «Sud Radio Midi» diffusée sur Sud Radio ce mercredi 4 août 2021.

«Laurent Fabius dirige le Conseil Constitutionnel et que son fils est directeur de McKinsey France»

Arthur de Laborde: «Ce recours devant le Conseil constitutionnel. Vous le dites vous même, il a peu de chances d'aboutir. Vous préparez d'ailleurs, d'ores et déjà, l'étape suivante avec un recours devant le Conseil d'Etat. C'est bien ça ?» Fabrice Di Vizio: «Vous savez Monsieur, je suis un vieux baroudeur du droit constitutionnel et de la santé publique. Je ne m'attends pas à grand chose lorsque Laurent Fabius dirige le Conseil Constitutionnel et que son fils est directeur de McKinsey France, qui dirige la campagne de vaccination. Je veux dire, je ne doute pas un instant que le sens du bien public de monsieur Fabius soit intact mais je ne doute pas non plus que son sens de la famille le soit. Et ça s'appelle une république bananière avec un président du Conseil constitutionnel qui aurait dû se déporter sur le champ, si l'on considère que ce qu'il a à juger, c'est quand même une campagne de vaccination et une incitation à la vaccination organisée par son fils.»

«Comment j'explique encore ce passe sanitaire ?»

Fabrice Di Vizio: «Quelle est la finalité du passe sanitaire? L'atteinte à une liberté, elle est toujours conditionnée par une finalité qui est la protection de l'ordre public. Je restreins une liberté pour un plus grand bien qui est la protection de l'ordre. Quelle est la finalité de ce passe sanitaire ? D'éviter les contaminations, très bien. Mais à partir du moment où je sais que les personnes vaccinées contaminent, comment j'explique encore ce passe sanitaire ? Et à chaque fois que je dis ça, on me dit : " Ce n'est pas vrai. " Mais qu'est-ce qui n'est pas vrai ? Le CDC Américain vous a dit qu'effectivement les vaccinés contaminaient, le porte-avions dans le détroit de Gibraltar, nous avons Israël, nous avons des études, même BFM l'a dit.»

«Et on se félicite de gouverner par la peur»

Fabrice Di Vizio: «Vous imaginez bien que si BFM TV a dit que les vaccinés pouvaient contaminer, c'est que c'est vrai. Je veux dire, on n'a pas meilleure source scientifique dans ce pays que BFM. On peut croire le CDC Américain, on ne peut certainement pas croire Moderna qui mène une étude clinique pour savoir si les vaccinés transmettent ou non. Mais BFM, on peut les croire quand même. LCI ? On peut croire LCI ? Que le gouvernement allume sa télé. A un moment donné, si on admet le principe que les personnes vaccinées puissent transmettre le Covid, la question que je me pose c'est : " Quelle est la légitimité encore de ce passe ? " Finalement, on a trouvé une manière de gouverner, nouvelle ou pas tant que ça, ça s'appelle " La peur " . Et on se félicite de gouverner par la peur. J'applaudis des deux mains le fait que nous ayons réussi à convaincre les Français par la peur, par la contrainte, là où nous n'avons pas réussi à les convaincre par la raison. Bravo ! Il ne me fallait pas mieux pour démontrer que nous avions basculé en tyrannie.»



Partager cette page