POLITIQUE

Publié le 01 décembre 2021

Crédit vidéo : France TV

Source : https://france.tv/

Gérald Kierzek charge les politiques: «Il faut rapidement sortir de ce mode panique»

Le docteur Gérald Kierzek était l'invité de l'émission «C à vous» diffusée sur France 5 ce lundi 29 novembre 2021.

«Je trouve que c'est très anxiogène»

François Bayrou: «Ma crainte, c'est qu'un jour, ce virus connaisse une mutation qui lui permette de s'attaquer aux jeunes enfants. Et ce jour là, nos sociétés se trouveront dans un danger extrême de déstabilisation.» Anne-Élisabeth Lemoine: «C'est une inquiétude que vous ne partagez pas, visiblement, Dr Kierzek ?» Gérald Kierzek: «Je partage cette inquiétude. Je dis juste : à quoi ça sert de dire ça ? Moi aussi, mon inquiétude c'est d'avoir un virus qui va sortir de nulle part et qui va décimer l'humanité. C'est pas du tout le cas. On connait la famille des coronavirus, il n'y a pas de raison qu'il y ait une mutation qui aille vers un virus beaucoup plus létal. Je trouve que c'est très anxiogène.»

«Il faut rapidement sortir de ce mode panique»

Gérald Kierzek: «François Bayrou, que je respecte comme homme politique, mais ce n'est pas un scientifique. Et je trouve que la responsabilité des politiques actuellement est extrêmement forte pour ne pas angoisser. Or, ce que je vois, c'est qu'il y a plutôt un discours très anxiogène, corroboré d'ailleurs par certains confrères et consœurs et ça, je ne peux que le regretter. Et je pense qu'il faut rapidement sortir de ce mode panique de gestion. Parce que si on n'a pas compris qu'on va vivre avec le coronavirus, qu'on va vivre de manière endémique et qu'à un moment donné, il va falloir se calmer, c'est qu'on n'a rien compris. Et les gens ne peuvent plus vivre comme ça. Moi, je vois sur mes patients la pression psychologique, la santé mentale, les psychiatres sont extrêmement inquiets. C'est-à-dire qu'il y a un problème de santé mentale beaucoup plus qu'un problème sanitaire avec ces variants.»



Partager cette page