POLITIQUE

Publié le 22 octobre 2021

Crédit vidéo : Ass. Nationale

Source : https://assemblee-nationale.fr/

Gros malaise à l'Assemblée: «Si les députés ne servent à rien, ce n'est pas la peine de les payer»

Jean-Philippe Nilor, député, sur le rôle du parlement en séance publique à l'Assemblée nationale ce mardi 19 octobre 2021.

«Aller au bout de votre logique»

Jean-Philippe Nilor: «J'ai entendu des analystes tout à l'heure, laissant entendre qu'on voulait, en faisant valoir les droits de survie de ce Parlement, on voulait désarmer le gouvernement. Ça veut dire que la conception à la tête de l'État, c'est une conception belliqueuse entre le Parlement et le gouvernement. Mais c'est bien triste de sombrer dans cette conception. Et je veux dire si vous voulez aller au bout de votre logique, si vous considérez l'Assemblée nationale comme une assemblée d'emmerdeurs, d'empêcheurs de tourner en rond, comme par-exemple une assemblée où je pourrais, en tant que parlementaire, dénoncer le gazage qui a eu lieu au CHU de Martinique vendredi dernier.»

«Si le Parlement ne sert à rien, si les députés ne servent à rien, ce n'est pas la peine de les payer»

Jean-Philippe Nilor: «On a gazé des soignants, on a gazé des gens qui étaient sur des brancards aux urgences. Si vous ne voulez plus entendre ça, mais allez au bout de votre logique et vous-mêms parlementaires, sabordez-vous, mais sabordez-vous jusqu'au bout et sabordez-vous dignement. Parce que la suite logique de vos décisions, celles que vous êtes en train de prendre. C'est la suspension de la rémunération de tous les parlementaires. Si le Parlement ne sert à rien, si les députés ne servent à rien, ce n'est pas la peine de les payer.»



Partager cette page