POLITIQUE

Publié le 23 janvier 2022

Crédit vidéo : CNews

Source : https://cnews.fr/

«Je me demande si on ne se moque pas de nous» Pascal Praud fracasse l'exécutif sur les restrictions

Pascal Praud intervenait lors de son émission «L'Heure des pros» diffusée sur CNews ce jeudi 20 janvier 2022.

«Je me demande si on ne se moque pas de nous»

Pascal Praud: «Je me demande donc si, de temps en temps, on ne se moque pas de nous. Si on ne se fiche pas de nous. Pourquoi je vous dis cela ? Parce qu'aujourd'hui, les mesures de restriction qui étaient entrées en vigueur à partir du 3 janvier devaient s'arrêter le 24 janvier. Donc, factuellement ce soir, le premier ministre nous a annoncé le prolongement des restrictions. C'est ça ? Il a annoncé ce soir le prolongement des restrictions, qui ne servent absolument à rien. Notamment le masque à l'extérieur. Il l'a annoncé. Et il nous explique qu'il allège les choses à partir du 2 février, puis du 16 février, alors qu'il nous avait dit le 24 janvier.» Élisabeth Lévy: «Mais vous pourrez boire votre café debout, c'est un changement majeur !» Pascal Praud: «Donc je me demande si on ne se fiche pas de nous, si les petits hommes gris qui nous gouvernent ne se fichent pas de nous. Le masque à l'extérieur en France, tout le monde s'accorde à dire que ça ne sert à rien. Tout le monde s'accorde à dire que ça ne sert à rien. Ils le maintiennent. Mais jusqu'à quand en fait ?» Jean-Louis Burgat: «Il a dit jusqu'à quand, il a été assez précis pour une fois.»

«C'est une honte en fait, c'est un scandale»

Pascal Praud: «Mais vous les croyez ? Vous les croyez ?» Jean-Louis Burgat: «Il y a une ambiance qui fait que depuis deux ans, c'est évident qu'il y a eu des approximations, il y a eu des zigzags, il y a eu tout un tas de choses qui mettent en cause ce discours d'aujourd'hui.» Pascal Praud: «La soumission volontaire qui ne pense qu'à lui, le boomer qui ne pense qu'à lui. Les enfants, ils s'en fichent, mais bon. Il y a un cynisme dans l'exécutif, un cynisme absolu qui heurte même, qui fait presque de la peine pour tout vous dire. C'est une honte en fait, c'est un scandale, c'est ça la vérité.» Élisabeth Lévy: «Ces gens ne méritent pas que vous ayez de la peine.» Pascal Praud: «Mais si, de dire aux gens, vous allez porter un masque à l'extérieur alors que tout le monde, il n'y a pas un médecin pour une raison sanitaire qui... C'est ça, le cynisme poussé au bout du bout parce qu'ils veulent garder...» Gilles-William Goldnadel: «Ils veulent garder la main.» Pascal Praud: Exactement. «Ils iront jusqu'au bout, je vous l'ai dit, Gilles-William, le kiff pour un énarque, c'est de fermer le pays. Je vous l'ai dit, c'est leur rêve absolu.»



Partager cette page