POLITIQUE

Publié le 06 août 2021

Crédit vidéo : CNews

Source : https://cnews.fr/

L'exécutif utilise une méthode comportementale ? Nathan Devers jette un froid en parlant du passe-sanitaire

L'auteur Nathan Devers était l'invité de l'émission «L'Heure des pros» diffusée ce vendredi 6 août 2021 sur CNews.

«Il n'y a pas eu de consultation des Français»

Nathan Devers: «C'est tout à fait normal qu'il y ait des gens qui n'aient pas envie de se soumettre à cette logique du passe sanitaire.» Julien Pasquet: «J'ai l'impression qu'il y a une adhésion des gens quand même assez grande et que la voix des réfractaires est plus forte, se fait plus entendre, mais est loin d'être majoritaire. Franchement.» Nathan Devers: «Comme vous l'avez dit, il n'y a pas eu d'élections, il n'y a pas eu de référendum, il n'y a pas eu de consultation des Français. Il y a des sondages, peut-être que les Français sont majoritaires, Je ne remets pas forcément en question ces sondages. Mais qu'il y ait des gens qui soient contre, c'est tout à fait normal. Je pense qu'avec le temps, il y en aura de plus en plus.»

«C'est la pratique du nudge, c'est-à-dire le harcèlement incitatif»

Julien Pasquet: «Ah bon ?» Nathan Devers: «Parce que c'est une sorte de cheval de Troie. Ça veut dire que là, on est en train d'ouvrir la porte à une restriction des libertés et ça ouvre une boîte de Pandore vers d'autres situations qui peuvent s'aggraver de plus en plus. Et juste une chose, puisqu'on parlait tout à l'heure de la différence entre incitation et obligation. Quoi qu'en dise le gouvernement, ce passe sanitaire est une incitation à se faire vacciner. Il obéit à une logique néo-libérale, c'est-à-dire d'un Etat très fort qui se comporte comme une entreprise. Avec des méthodes, non pas des méthodes politiques de souveraineté avec une loi, mais des méthodes d'entreprises. Et plus précisément, c'est la pratique du nudge. Le nudge, c'est-à-dire le harcèlement incitatif.»

«On n'est pas obligé d'avoir ce passe mais on est incité par le harcèlement»

Julien Pasquet: «D'où ça vient ça, le nudge ?» Nathan Devers: «C'est une notion qui a été théorisée par l'économie comportementale et qui désigne la manière dont certaines entreprises font en sorte de harceler les individus pour qu'ils se comportent de telle ou telle manière.» Julien Pasquet: «Les français sont harcelés ?» Nathan Devers: «Oui. Je vous donne juste un exemple : dans certaines compagnies de VTC, si un chauffeur refuse deux ou trois fois de suite une course, et bien son application va être bloquée pendant X minutes. Et donc, comme ça, il est harcelé et incité à travailler tout le temps. Et bien là c'est la même chose, c'est-à-dire qu'on n'est pas obligé d'avoir ce passe mais on est incité par le harcèlement. c'est-à-dire que si on ne l'a pas, on a une vie qui va se dégrader de plus en plus.»

«On ne vous lâche pas tant que vous n'avez pas le comportement que nous désirons que vous ayez»

Julien Pasquet: «J'ai un peu de mal avec le mot harcelement.» Nathan Devers: «Vous comprenez ce que je veux dire ?» Julien Pasquet: «Oui j'entends mais vous qui êtes un amoureux des mots...» Nathan Devers: «C'est ce que j'ai appelé précisément un harcèlement incitatif. Ça veut dire que l'on ne vous lâche pas tant que vous n'avez pas le comportement que nous désirons que vous ayez. C'est ça, c'est un harcèlement incitatif. Et c'est ça qui est en train de se mettre en place dans le passe sanitaire et c'est en cela que l'incitation est beaucoup plus perverse et dangereuse que l'obligation qui relèverait de la politique ou de la souveraineté.»



Partager cette page