POLITIQUE

Publié le 06 février 2022

Crédit vidéo : Sud Radio

Source : https://sudradio.fr/

«Nous vivons sous un régime de propagande» le journaliste Ivan Rioufol étrille la sphère médiatique

Le journaliste Ivan Rioufol était l'invité de l'émission «Bercoff dans tous ses états» diffusée ce lundi 31 janvier 2022.

«Il fallait à tout prix faire peur»

Ivan Rioufol: «Non seulement ces gens là n'ont pas fait de politique mais, ils ont fait une sorte de propagande, de propagande anxiogène où il fallait à tout prix faire peur, terroriser les gens, fabriquer la peur afin de rendre ces gens dociles. Du jour au lendemain, si le président a dit, on prendra un café debout ou assis ou je ne sais plus quoi, où on prendra plus de café, etc. Le lendemain, c'est appliqué. Donc il y a une sorte d'euphorie autoritariste qui s'est vue auprès de ce président et en plus, sans aucun contre-pouvoir ou en effet, vous avez raison, ni le Conseil d'État, ni le Conseil constitutionnel, ni l'Assemblée nationale et ni les médias, parce que c'est ceci aussi qui me paraît épouvantable, c'est que les médias se sont pliés à ce discours officiel.»

«Nous vivons sous un régime de propagande»

Ivan Rioufol: «Et si vous me permettez, il y a une phrase que je voudrais redire, que j'ai entendue de la directrice de la rédaction de BFM TV, Mme Céline Pigalle, qui a dit ça la semaine dernière et qui explique exactement quel est ce mécanisme mimétique des médias vis-à-vis de la parole officielle. Elle a dit, je la cite : " Il ne faut pas trop troubler les gens, il ne faut pas trop aller à rebours du discours officiel, car ce serait fragiliser un consensus social. " Donc, vous avez là un discours qu'aurait pu tenir un journal comme La Pravda ou je ne sais quoi ou un journal dit indépendant qui aurait cautionné sans aucun recul et sans aucun esprit critique, le discours officiel.» André Bercoff: «Vous vous rappelez d'ailleurs une autre phrase, qui n'est pas si éloignée, d'un ancien patron de TF1 qui disait : " Nous vendons à CocaCola du temps de cerveau disponible. "» Ivan Rioufol: «C'est un peu la même chose et ça s'appelle de la propagande. C'est une propagande et nous vivons sous un régime de propagande.»



Partager cette page