POLITIQUE

Publié le 07 novembre 2021

Crédit vidéo : TF1

Source : https://tf1.fr/

Pas de masque, pas de remontée mécanique : l'annonce de Castex qui sidère certains skieurs

Lors de son déplacement en Haute-Savoie, Jean Castex a annoncé que le port du masque serait désormais obligatoire dans les files d'attente des remontées mécaniques. Extrait du journal de 20 heures diffusé sur TF1 ce samedi 6 novembre 2021.

«Masques obligatoires dans les files d'attente des remontées mécaniques type télécabine»

Dès lundi, masques obligatoires dans les files d'attente des remontées mécaniques type télécabine, mais pas sur les télésièges où l'on pourra l'enlever une fois installé. Pour un début de saison, les skieurs sont déjà nombreux sur les pistes de Tignes et cette mesure est loin de les convaincre. Un skieur: «Dans les files d'attente, s'il faut l'enlever et le retirer à chaque fois avec tout le matos que l'on a déjà sur la tête, ce n'est pas forcément très pratique.» Une skieuse: «On est là pour ce qui est plaisir ,du coup, on n'a pas envie de mettre un masque.» Un autre skieur: «Ce n'est pas plus mal. Ça brasse quand même beaucoup de monde, donc je pense que c'est important qu'on soit au moins protégé, qu'on puisse faire au moins une saison complète.» Les professionnels de la montagne, eux, sont rassurés et restent prêts à s'adapter si la situation sanitaire se détériore. Renaud Benoit (Directeur d'exploitation): «Si demain, le passe sanitaire venait à être obligatoire pour accéder aux remontées mécaniques, comme tout bon montagnard on s'adapterait et on s'organiserait en conséquence.»

«Des contrôles aléatoires seront réalisés dans les stations»

En déplacement en Haute-Savoie ce matin, Jean Castex annonce que le passe sanitaire sera appliqué si le taux d'incidence national dépasse 200 cas pour 100.000 habitants. Jean Castex: «La crise sanitaire n'est pas derrière nous et en même temps que vous puissiez revivre et reprendre la saison la plus normale possible.» Du côté des commerçants de station, le plus important est assuré. Ils peuvent commencer la saison quasi normalement. Manu Bertholin (Gérant de magasin): «On n'avait pas envie de ça suite à la saison qu'on vient de passer, c'était déjà compliqué. Maintenant, on espère juste que les gens vont revenir avec le sourire. Nous, on sera là. On est prêts à les accueillir.» Pour vérifier le respect du port du masque. Des contrôles aléatoires seront réalisés dans les stations. En France, chaque année, elles accueillent près de 10 millions de skieurs.



Partager cette page