POLITIQUE

Publié le 09 janvier 2022

Crédit vidéo : LCI

Source : https://lci.fr/

Une députée LREM, mise en difficulté par un essayiste, s'agace sur le plateau de LCI

Mathieu Slama était l'invité de l'émission «Le 20H Darius Rochebin» diffusée sur LCI ce samedi 8 janvier 2022.

«Je suis assez inquiet de voir la manière dont les Français acceptent tout ça»

Mathieu Slama: «Je suis assez inquiet de voir la manière dont les Français acceptent tout ça, aussi facilement et également acceptent des propos tels qu'ils sont tenus. Je trouve assez cocasse que ce gouvernement se fasse tout d'un coup le chantre de l'altruisme, de la solidarité, du rapport à l'autre, alors qu'il y a encore quelques semaines ou quelques mois, je ne sais plus, où vous avez voté une baisse, notamment, des allocations chômage qui touchent des millions de Français qui sont précaires.» Laetitia Avia: «Il y a quelques années, nous avons complètement réorganisé le système de l'assurance chômage qui donne des augmentations pour certains.» Mathieu Slama: «Je voulais simplement vous dire que je trouve ça assez cocasse que ce gouvernement se fasse tout d'un coup le chantre de la solidarité et du rapport à l'autre.» Darius Rochebin: «Mathieu Slama, si je peux me permettre une parenthèse, vous politisez tout de suite quelque chose qui, a priori, est médical et vous en prenez un argument politique.»

«Vous créez une forme de permis de citoyenneté»

Mathieu Slama: «Parce que c'est une politique qui est menée, au final, ce sont des choix politiques et démocratiques qui sont faits.» Laetitia Avia: «Il y a énormément de poliques sociales que l'on a menées. Mais ça n'a rien à voir.» Mathieu Slama: «Je pense que ce que vous faites est grave, pour une raison, c'est qu'avec le passe vaccinal, vous créez une forme de permis de citoyenneté. Et ça veut dire aujourd'hui que pour être pleinement citoyen, avec tous ces droits associés à la citoyenneté, on doit avoir son passe et on doit, comme vous l'avez dit, faire ses doses, etc. Je veux simplement vous dire que vous faites quelque chose de très grave, vous rompez avec des principes républicains vraiment importants et je veux vraiment vous, de manière bienveillante, je voudrais vous dire que vous faites quelque chose de grave.» Laetitia Avia: «Ça fait un an que le vaccin est proposé, ça fait un an qu'on a 5 millions de nos concitoyens, là maintenant, qui ne veulent plus se faire vacciner.»

«C'est une forme de chantage»

Laetitia Avia: «Ce n'est pas un retrait de citoyenneté, comme j'ai pu l'entendre, qu'il y avait une déchéance de citoyenneté, non, c'est l'absence de possibilité, en effet, de bénéficier d'un certain nombre de loisirs, de lieux collectifs...» Mathieu Slama: «De la vie sociale, tout simplement.» Laetitia Avia: «Oui. c'est vrai.» Mathieu Slama: «C'est une mort sociale.» Laetitia Avia: «Non, c'est ça ou le confinement.» Mathieu Slama: «Non, c'est vous qui dites ça. C'est une forme de chantage.» Laetitia Avia: «Non, ce n'est pas une forme de chantage, c'est une réalité. Et je pense que lorsque l'on doit gérer une crise sanitaire, et bien, il faut répondre au principe de réalité.» Mathieu Slama: «Au détriment des principes.»



Partager cette page