SOCIAL

Publié le 28 mars 2021

Crédit vidéo : BFM

Source : https://bfmtv.com/

Pourrons-nous fêter Pâques en famille ? Réponse cinglante de Gérald Darmanin

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, était l'invité de l'émission «Bourdin Direct» ce mercredi 24 mars 2021 sur la chaine BFM TV.

«Combien de départements vont être ajoutés à la liste des 16 départements»

Jean-Jacques Bourdin: «Combien de départements vont être ajoutés à la liste des 16 départements déjà soumis à des restrictions sanitaires ?» Gérald Darmanin: «Je ne sais pas.» Jean-Jacques Bourdin: «De nouveaux départements ?» Gérald Darmanin: «Je ne sais pas.» Jean-Jacques Bourdin: «Vous ne savez pas ?» Gérald Darmanin: «On a un conseil de défense ; dans ce conseil de défense, on en discute. Éclairés par les avis de chacun.» Jean-Jacques Bourdin: «Parce que les chiffres sont inquiétants dans de nouveaux départements.» Gérald Darmanin: «On s'aperçoit et chacun le voit par ses amis, par ses proches, le lit dans la presse locale, et évidemment, on le voit à la télévision. Chacun voit que le Covid prend de nouveau une sorte d'expansion et c'est très inquiétant. Moi, je vois, par exemple à Tourcoing, tous les jours, les médecins relayent le fait qu'il n'y a plus de lits de réanimation de libres. Et donc ça, ça nous inquiète tous collectivement, en effet.»

«On encourage les citoyens à ne pas se regrouper pour ces week-end»

Jean-Jacques Bourdin: «" Freinez sans enfermer ", c'était le slogan de la semaine dernière. Le nouveau c'est " Dedans avec les miens et dehors en citoyen ". Week-end de Pâques ? Est-ce qu'il y aura un allègement des mesures de restriction pendant le week-end de Pâques ?» Gérald Darmanin: «Non, en tout cas pas dans les départements concernés. Les offices religieux pourront se tenir dans les horaires qui sont prévus avant le couvre-feu. Donc avant 19 heures. Le premier ministre a eu l'occasion de préciser ce matin que dans les églises notamment, on devait avoir évidemment deux chaises entre deux entités familiales, entre deux personnes, pour éviter les contaminations. Mais ces offices religieux peuvent se tenir, c'est une bonne chose. Et on encourage les citoyens, nos compatriotes, à ne pas se regrouper pour ces week-end, malheureusement, pendant les quelques jours qui viennent. Parce que cette lutte contre le Covid, chacun, en a une petite victoire au bout de son comportement.»

«Il faut que ça reste dans la stricte intimité familiale de la maison»

Jean-Jacques Bourdin: «Les repas familiaux, comment devront-ils se dérouler ?» Gérald Darmanin: «Il faut les limiter. Il faut que ça reste dans la stricte intimité familiale de la maison, de l'appartement et ne pas recevoir ses amis, ne pas recevoir sa famille, ne pas se déplacer. Je sais que c'est particulièrement frustrant, particulièrement fatigant, particulièrement triste pour une grande partie des familles françaises, notamment des grands-parents qui veulent voir leurs enfants.» Jean-Jacques Bourdin: «Donc impossible de partir en week-end si je suis dans l'un des 16 départements concernés par les restrictions actuelles ?» Gérald Darmanin: «Ce n'est pas un motif impérieux ou professionnel. On a encore devant nous plusieurs semaines de difficiles, chacun le sait. Par ailleurs, la vaccination prend de l'essor et c'est un point très important. La lumière, elle est au bout du tunnel. Mais on le sait tous, et on a vécu la même chose l'année dernière, et tous les pays vivent la même chose, tous les pays européens vivent la même chose, tous nos voisins vivent la même chose. On a plusieurs semaines encore difficile.»



Partager cette page