SOCIAL

Publié le 21 août 2021

Crédit vidéo : RMC

Source : https://rmc.bfmtv.com/

«Tu veux qu'on t'appelle avant ?» Alain Marschall perd son sang-froid face à un étudiant !

Louis Boyard intervenait lors de l'émission «Les Grandes Gueules» diffusée ce mercredi 18 août 2021 sur RMC.

«Le critère sanitaire ce n'est pas quelque chose de normal»

Louis Boyard: «Sur le fait que l'exceptionnel devient la norme, c'est vrai que des policiers ou que n'importe qui puissent venir nous contrôler, ce n'est pas quelque chose de normal.» Benjamin Cauchy: «Le critère sanitaire ce n'est pas quelque chose de normal. On va te demander si t'es en bonne santé pour te déplacer Alain, c'est ça la question.» Alain Marschall: «Mais c'est le virus qui emmerde le monde.» Louis Boyard: «Mais derrière ce que dit Joëlle, c'est que ce sont quelques personnes qui ont décidé ça dans un conseil de défense. On ne sait pas ce qui est dit parce que ce qui est dit dedans est secret.»

«Ce serait dommage de fonctionner comme une démocratie dans ce pays»

Alain Marschall: «Tu veux qu'on t'appelle avant ?» Louis Boyard: «Bah j'aimerais bien.» Alain Marschall: «Tu veux quoi ? Qu'on t'appelle avant ? Tu veux qu'on organise un référendum ? À ce moment là on organise un référendum, on pose une question par oui ou par non, on laisse passer 10 jours, 15 jours...» Louis Boyard: «Ce serait dommage de fonctionner comme une démocratie dans ce pays.» Benjamin Cauchy: «Tu sais la démocratie ce n'est pas un gros mot.» Louis Boyard: «Je ne te demande pas un référendum, je te demande juste qu'on aille consulter le Parlement.» Alain Marschall: «Mais ce n'est pas un gros mot, effectivement, les gens qui sont au Parlement s'appellent des élus. Ils s'appellent des élus. Ceux qui sont à l'Assemblée nationale, ce sont des élus. Il y a eu des discussions, il y a eu des amendements, il y a une majorité : soit c'est accepté, soit c'est refusé, soit c'est retoqué.»

«Macron a tout décider tout seul en conseil de défense»

Louis Boyard: «Arrête de dire ça. L'allocution elle a eu lieu, Macron a tout décider tout seul en conseil de défense, les députés n'ont pas eu le choix de voter ça.» Alain Marschall: «Il n'y a pas eu un vote à l'Assemblée nationale ?» Benjamin Cauchy: «Un vote pour valider.» Alain Marschall: «Mais il y a une majorité qui changera l'année prochaine.» Louis Boyard: «Mais la majorité c'est une bande de Playmobil.» Alain Marschall: «Et bien l'année prochaine il y aura un autre pouvoir et on verra comment il procédera avec sa propre majorité quand il prendra des décisions.» Louis Boyard: «Il y a un deuxième truc, tu sais pourquoi les gens sont gênés ? Parce que les Français ne sont pas bêtes.»

«C'est pour inciter à aller se faire vacciner»

Louis Boyard: «Le passe sanitaire, ce n'est pas fait pour aller nous protéger au restaurant, pour aller nous protéger au cinéma ou pour aller nous protéger à la salle de sport. C'est fait pour rendre la vaccination obligatoire. Il y a un moment, il faut le dire.» Alain Marschall: «Ça, c'est vrai. C'est pour inciter à aller se faire vacciner.» Louis Boyard: «Sauf que quand tu as tout et son contraire qui a été changé. Quand ça a été décidé tout seul, quand il y a une crise de confiance politique et qu'ensuite derrière, on dit : " Oh, c'est pour te protéger qu'il faut le passe sanitaire. " Bah, même des personnes qui sont vaccinées, elles se disent : " Bah, je suis mal à l'aise. "»



Partager cette page