SOCIAL

Publié le 30 août 2022

Crédit vidéo : France TV

Source : https://france.tv/

Vincent Lindon réitère sur le mondial au Qatar : « On est dans un asile géant »

Vincent Lindon était l'invité de l'émission « C à vous » diffusée sur France 5 ce lundi 29 août 2022.

« On est dans un asile géant, c'est incroyable »

Émilie Tran Nguyen : « Le 20 novembre prochain, soit dans moins de trois mois, la Coupe du monde de football se déroulera au Qatar. C'est une Coupe du monde qui est là, loin de la sobriété, loin de tout. Je ne parle pas des plusieurs milliers de travailleurs qui ont trouvé la mort pour construire les infrastructures et puis pour construire ces stades qui vont être entièrement climatisés. Vous allez le boycotter ce championnat ? » Vincent Lindon : « Je l'ai dit ce matin, je ne regarderai pas la Coupe du monde, mais c'est la même année... Je ne sais pas comment nos contemporains font pour arriver à comprendre quelque chose, à supporter de marcher la tête en bas, les pieds en l'air. On est dans un asile géant, c'est incroyable. La même année, il y a des Jeux d'hiver dans un pays où il n'y a pas de neige. Et après, il y a des Jeux d'été dans un pays où il fait 60 degrés à l'ombre, où ils ont construit dix, douze stades réfrigérés et où c'est, non seulement une aberration climatique, mais une aberration écologique. Et en plus, il y a un non-respect de l'idéologie des droits de l'Homme. C'est incroyable. »

« Je vous demande de boycotter la Coupe du monde »

Vincent Lindon : « Je pense qu'un grand footballeur, j'adorerais me transformer en une grande star de football dans les cinq ou dix plus grandes stars du monde. Je ne vais pas donner de noms, mais... Faire une conférence de presse et dire : " Voilà, j'ai eu x fois le ballon d'or. Je suis extrêmement demandé. Je gagne beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup d'argent. J'ai pris la décision personnelle de ne pas aller au Mondial, sans prévenir mon entraîneur et mon pays. C'est ma décision d'hier soir. Messieurs, mesdames... " Et je me lève à la Pompidou pour l'affaire Gabrielle Russier. Je pense qu'il y a d'autres joueurs qui commenceraient à dire : " Ah la vache ! " Et après ça fait un deux, trois, quatre. Ça a l'air simpliste, mais ça ne peut venir que des joueurs, ça ne peut pas venir d'un Etat. Un Etat n'a pas le droit de demander à des joueurs ou à Didier Deschamps, je vous demande de boycotter la Coupe du monde. Mais un joueur, il est libre, c'est un artiste, il peut, lui. Donc je trouve que ça serait bien, oui. Moi, je vais avoir du mal... Pas du mal, je ne vais pas regarder la Coupe du Monde parce qu’après, je ne pourrai plus venir à C à vous et dire ce que je pense. Je ne me sentirai pas à l'aise. Comme moi, j'aime bien dormir tranquille et que j'aime bien avoir un sommeil où je me dis que, j'ai en tout cas pas trop de choses à me reprocher. Je ne regarderai pas la Coupe du monde. »


Partager cette page