ENVIRONNEMENT

Publié le 13 novembre 2022

Crédit vidéo : France TV

Source : https://france.tv/

« À quoi servez-vous ? » Sur France 2, ce ministre se fait remonter les bretelles par une militante

Camille Étienne, militante, était l'invitée de l'émission « Aux arbres citoyens ! » diffusée sur France 2 ce mardi 8 novembre 2022.


“ Le climat, la biodiversité se moquent des promesses. ”

Paloma Moritz : « La question qui est posée ce soir ; l'urgence a été martelée pendant toute la soirée. Vous avez parlé du Haut Conseil pour le climat. Le Haut Conseil pour le climat a dit que la France n'est pas sur la bonne trajectoire pour réduire ses émissions, qu'elle doit doubler le rythme de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Donc ça nécessite des mesures assez radicales, que la France est en retard sur l'adaptation. Donc en fait, d'une certaine manière, le climat, la biodiversité se moquent des promesses. Donc la question qui se pose, c'est en fait : comment est-ce que les personnes qui nous écoutent, qui sont angoissées par cette urgence, aujourd'hui, elles peuvent continuer à vous faire confiance pour être à la hauteur de ce défi historique et inédit ? »


“ Le Haut Conseil pour le climat a dit que l'action était insuffisante. ”

Christophe Béchu : « Le Haut Conseil pour le climat, il dit qu'il faut qu'on double le rythme et il constate qu'au cours de ces cinq dernières années, nous avons doublé le rythme, que nous devons doubler à nouveau. Autrement dit, à l'échelle de la planète, on a 20 pays qui ont commencé à baisser leurs émissions. Dans ces 20 pays, il y a la France. Moi, je n'ai pas envie de dire aux Français qui, pour un grand nombre d'entre eux, ont commencé à changer leurs habitudes... » Camille Étienne : « Le Haut Conseil pour le climat a dit que l'action était insuffisante. » Christophe Béchu : « ... à acheter une voiture hybride ou électrique, à intensifier le tri de leurs déchets, à rénover leur logement. Je ne veux pas leur dire qu'on n'a rien fait. Je veux leur dire qu'on n'est pas au rythme, qu'on n'est pas au niveau. C'est la raison pour laquelle on est en train, dans le cadre de la planification écologique, sous l'autorité d'Élisabeth Borne, de préparer un plan ferroviaire qui soit massif. »


“ Ma question, elle est très simple ce soir : à quoi servez-vous ? ”

Camille Étienne : « J'ai juste une question à dire : en fait, là, on a un trou béant et on est en train de remplir à côté un petit peu avec une fourchette, pour essayer de combler les meubles. Très concrètement, les forêts, là, aujourd'hui, elles sont menacées pourquoi ? Les émissions augmentent et il y a des responsables à ça. Ma question, elle est très simple. Contre TotalÉnergies, par exemple, une entreprise française qui construit des b*mbes climatiques, à vous entendre, vous ne pouvez rien. Contre des multimilliardaires français qui détruisent des conditions de vie sur terre avec leurs jets privés, à vous entendre, vous ne pouvez rien. Contre des banques comme BNP Paribas, des banques françaises qui continuent de financer des mégaprojets climaticides, à vous entendre, vous ne pouvez rien. Donc ma question, elle est très simple ce soir : à quoi servez-vous ? Pourquoi faites-vous systématiquement le choix de l'impuissance ? Pourquoi faites-vous ce choix de l'impuissance ? »


Partager cette page