SANTÉ

Publié le 24 décembre 2020

Crédit vidéo : France Info

Source : https://www.francetvinfo.fr/

Covid19: possiblement échappée d'un laboratoire d'après un article du CNRS

On ne sait toujours pas quelle est l'origine du virus. Comment ce virus a émergé ? On n'a toujours pas la réponse. Au départ, on nous a raconté que c'était une chauve-souris qui était passée par un animal intermédiaire, en l'occurrence le pangolin.

Infecté dans un laboratoire de Wuhan ?

Julien Pain (Journaliste): «Il se trouve qu'en fait, ce pangolin était totalement innocent. Pauvre pangolin! On ne sait toujours pas quel a été l'hôte intermédiaire. Et puis, on nous a dit que tout avait commencé sur un marché de Wuhan, on s'en rappelle, on a vu les images de ce marché de Wuhan. Sauf que maintenant, on sait que c'est faux. Ce n'est pas sur ce marché de Wuhan que tout a commencé. Alors, quelles sont les hypothèses qui restent valides actuellement ? Il y a toujours cette hypothèse d'un hôte intermédiaire. Ça fait quand même un an qu'on cherche un malheureux animal. On ne l'a toujours pas trouvé. Ensuite, deuxième hypothèses ça serait un virus dormant. Donc, en gros, il y avait un virus qui circule déjà à bas bruit. Et puis, il a muté et ce virus qui a muté est devenu extrêmement dangereux pour l'Homme. Et puis, il y a une troisième possibilité, c'est qu'il soit sorti d'un laboratoire parce que cette possibilité qu'un laborantin se soit infecté dans un laboratoire de Wuhan et ensuite infecté la population, elle reste d'actualité.»

«Ce genre de manipulation, tout simplement, est possible»

Adrien Rohard: «Si le virus, si je comprends bien, si le virus est sorti d'un laboratoire, ça peut vouloir dire qu'il a été créé aussi dans ce labo. Peut être.» Julien Pain: «Pour l'instant, la plupart des scientifiques disaient que ce n'était pas possible parce que si on avait touché au génome de ce virus, et bien, on le verrait. Sauf que ce consensus commence à se fissurer parce qu'il y a un chercheur qui s'appelle Etienne Decroly, avec qui j'ai parlé longuement au CNRS, qui a dit ceci je vais citer le site du CNRS : " Nos hypothèses doivent également tenir compte de ce qu'il est actuellement possible de réaliser dans des laboratoires de virologie et du fait que dans certains laboratoires, la manipulation du génome de virus potentiellement pathogènes est une pratique courante, notamment pour étudier les mécanismes de franchissement de la barrière d'espèces. " Attention, ça ne veut absolument pas dire que les Chinois étaient en train de travailler à un virus, une arme bactériologique pour tuer la population mondiale. Par contre, ça veut dire que ce genre de manipulation, tout simplement, est possible et qu'on ne peut plus écarter cette possibilité»

«L'origine de ce virus»

Adrien Rohard: «Et comment va-t-on avoir, potentiellement, un jour le fin mot de toute cette histoire ?» Julien Pain: «Pour avoir le fin mot, faudrait tout simplement une enquête indépendante. Et cette enquête indépendante devrait être menée par l'OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé, sauf que pour l'instant, l'OMS n'a pas pu mettre les pieds en Chine pour enquêter. Pour l'instant, ça lui est interdit par les autorités chinoises. Alors oui, la semaine dernière, le patron de l'OMS a finalement obtenu de la Chine, l'accord sur enfin mener une enquête pour trouver l'origine de ce virus. Sauf que comment va se passer cette enquête ? Et bien, encore une fois, ça va être uniquement, uniquement des enquêteurs chinois qui vont faire les prélèvements dans les caves, sur les chauves-souris et ce sera ensuite des chercheurs étrangers qui vont pouvoir vérifier les calculs. Alors, comprenez moi bien cette thèse d'une fuite de laboratoire, ça n'est qu'une des thèses et ça n'est même pas la thèse jugée la plus probable par les scientifiques. Mais c'est quand même intéressant de se poser cette question parce que si on ne connait pas l'origine du virus, comment il a émergé et bien, on risque de se retrouver dans les mêmes problèmes plus tard. On n'arrivera pas à empêcher la prochaine pandémie, alors que ce soit quelqu'un qui se soit infecté en touchant des excréments de chauve-souris ou que ce soit une fuite de laboratoire. Il est extrêmement important qu'on fasse la lumière sur l'origine du virus.»


Partager cette page