POLITIQUE

Publié le 02 octobre 2021

Crédit vidéo : Public Sénat

Source : https://publicsenat.fr

Pour Renaud Muselier : les réfractaires doivent payer leur séjour à l'hôpital

Renaud Muselier était l'invité de l'émission «Bonjour chez vous!» diffusée sur Public Senat ce jeudi 30 septembre 2021.

«On sait exactement ce qu'il se passe»

Oriane Mancini: «Quand vous entendez des responsables politiques, Christiane Taubira ou le président de la région Guyane notamment, ne pas appeler à la vaccination. Qu'est-ce que vous en pensez de ça ?» Renaud Muselier: «C'est une politique, une position, notamment pour ces territoires qui ont beaucoup de résistance, qui est une position sous prétexte fallacieux. Et puis, quand j'ai entendu : " Il faut que je me renseigne, je veux savoir ce qui va se passer. " Enfin, depuis le temps, ça fait deux ans que ça dure cette histoire. On sait exactement ce qu'il se passe. Au début, je veux bien, pas aujourd'hui.»

«On ne va pas empêcher les gens de vivre à cause de certains qui ne veulent pas se faire vacciner»

Oriane Mancini: «Est-ce qu'il faut aller plus loin en termes de vaccination ? Au Sénat, il y aura un débat dans deux semaines sur la vaccination obligatoire pour tous. Est-ce que vous êtes favorable à une vaccination obligatoire pour tous ?» Renaud Muselier: «Moi, je pense que de toute façon, on le fait sans le faire avec le passe sanitaire.» Oriane Mancini: «C'est une vaccination obligatoire déguisée pour vous ?» Renaud Muselier: «Pas déguisée. On ne va pas empêcher les gens de vivre à cause de certains qui ne veulent pas se faire vacciner. Ceux qui veulent se faire vacciner vont vivre comme tout le monde et ceux qui ne veulent pas restent chez eux. Et il y a un problème derrière c'est : est-ce que la société doit aussi prendre en charge en permanence le coût de la réanimation de tous ceux qui ne veulent pas se faire vacciner ? Il y a quand même un risque absolument invraisemblable.»

«Vous avez quand même une part de responsabilité des individus qui doit être prise en charge»

Oriane Mancini: «C'est-à-dire qu'est-ce qu'il faut faire ? Si on pousse plus loin votre raisonnement, ça veut dire que les non-vaccinés doivent prendre en charge une partie de leurs séjour à l'hôpital ? Une partie ou la totalité du coup ? Il faut arrêter de rembourser les séjours à l'hôpital pour les non-vaccinés qui ont le Covid ?» Renaud Muselier: «Et qui après, devant la catastrophe, vont directement en réanimation. C'est comme les accidents de montagne pour ceux qui font ce genre de choses. Vous avez quand même une part de responsabilité des individus qui doit être prise en charge, c'est pas possible.»



Partager cette page