SANTÉ

Publié le 15 mars 2021

Crédit vidéo : BFM

Source : https://bfmtv.com/

AstraZeneca dangereux ? Macron et 7 autres pays européens suspendent le vaccin

En attendant une décision des autorités de santé européenne, le vaccin AstraZeneca est suspendu en France jusqu'à mardi minimum.

«14 pays européens qui ont imposés des restrictions»

Patrick Sauce (Éditorialiste): «14 pays européens (soit de l'union européenne, soit de l'espace Schengen) qui ont imposés des restrictions. Il y a déjà la suspension pure et simple. Je vais vous faire la liste: Au Danemark, en Islande, en Norvège, en Bulgarie, en Irlande, au Pays-Bas et donc en Allemagne. Et puis vous avez certains pays européens qui eux, ont simplement suspendu un lot. Mais là aussi ça peut faire tâche notamment dans cette campagne et cette incitation que l'on veut faire pour les gens. L'Autriche, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, l'Italie et la Roumanie. Evidemment, on se pose des questions sur la France. On attend au moins une réaction de l'Agence Européenne du Médicament qui donne vraiment le La. Mais là, c'est vrai que l'on est à grossomodo une moitié des états membres qui ont imposé des restrictions. Et on est toujours là-dessus, c'est à dire vraiment sur les données qui manquent, mais aussi, sur l'effet mental et psychologique sur les populations qui sont en cours de vaccination.»

«La décision qui a été prise, c'est de suspendre par précaution la vaccination avec AstraZeneca»

Une journaliste: «Est-ce qu'il est dangereux aujourd'hui de se faire vacciner avec AstraZeneca ? Est-ce qu'il faut le suspendre par principe de précaution ? » Emmanuel Macron: «Vous avez raison de rappeler que plusieurs partenaires européens ont décidé de suspendre l'usage du vaccin AstraZeneca. Comme les autorités sanitaires Allemandes qui ont décidé de le faire il y a quelques minutes. L'autorité européenne, l'EMA, rendra demain après-midi un avis sur le recours à ce vaccin. Et donc sur la recommandation du ministre des Solidarités et de la Santé en lien avec les autorités sanitaires françaises, parce que ce sont des questions sanitaires et qu'ils doivent être éclairés par ces autorités indépendantes. La décision qui a été prise, en conformité avec notre politique européenne, c'est de suspendre par précaution la vaccination avec AstraZeneca. En espérant la reprendre vite, si l'avis de l'EMA le permet. Et donc là aussi nous avons un guide simple, être éclairé par la science et les autorités sanitaires compétentes. Et le faire dans le cadre d'une stratégie européenne. Donc nous suspendons jusqu'à demain après-midi. »



Partager cette page