SANTÉ

Publié le 20 octobre 2021

Crédit vidéo : C8

Source : https://c8.fr/

«C'est une question idiote» Didier Raoult remet l'église au milieu du village sur C8

Didier Raoult était l'invité de l'émission «TPMP» diffusée ce mardi 19 octobre 2021 sur C8.

«C'est une question idiote»

Cyril Hanouna: «On en a parlé, contrairement à ce que certains croient, vous n'êtes pas vraiment un farouche opposant à la vaccination, c'est ce que vous m'aviez dit déjà le premier jour de l'émission.» Didier Raoult: «Tout ça, je l'ai écrit, j'ai fait un livre sur le vaccin, je l'ai écrit. Donc, simplement pour les vaccins comme pour le reste, si vous avez la curiosité de le lire, si vous ne voulez pas l'acheter, je vous l'enverrai. Je dis la même chose, on ne peut pas dire : " Vous êtes pour ou contre les vaccins. " C'est une question idiote. Il faut savoir quel vaccin ? Pour qui ? À quel moment ? À quel âge ? Ça veut dire que c'est une question qui est une question médicale. Et d'ailleurs, la dernière fois vous m'aviez pris par surprise et donc je ne vous ai pas répondu à votre question. Je vais y répondre maintenant. Vous m'aviez demandé, qu'est-ce que vous diriez si une jeune femme venait vous demander si vous voulez vous vacciner ? Ce que je dirais pour la même jeune femme, c'est encore une fois, parce que je crois qu'il reste un rôle pour le médecin.» Cyril Hanouna: «Alors j'avais dit quelqu'un en bonne santé, qui a moins de 50 ans, pour qui tout va bien.»

«Je crois que la situation dépend des uns et des autres»

Didier Raoult: «Et bien, cela dépend de la personne qui est en face de moi. Si c'est une personne qui n'est pas en surpoids, mais obèse, c'est-à-dire en situation de maladie. Je lui dirait vaccinez-vous. Parce que les gens comme vous qui attrapent la maladie en meurent. C'est un premier point. Deuxièmement, s'il y a quelqu'un qui dit : " Ecoutez, j'ai tellement peur de cette maladie, je veux me vacciner. " Je lui dirais : " Écoutez, vaccinez-vous. " S'il y a quelqu'un qui me dit : " Écoutez, je suis terrifié par ce vaccin et j'ai peur d'avoir des effets secondaires. " Je lui dirais : " Écoutez, pour l'instant, et tant que vous n'êtes pas dans une situation épidémique, ce n'est pas nécessaire. " Vous voyez, pour chaque personne, on dit en fonction de la situation. Moi, je crois au conseil médical et je pense qu'un des problèmes qu'on a avec le vaccin, c'est qu'on pense que l'État peut décider à la place des médecins quelle est la situation de chacun. Moi, je crois que la situation dépend des uns et des autres. Je l'ai dit, les gens qui sont les soignants, qui sont au contact avec des gens qui ont un risque d'avoir la Covid, ils ont beaucoup plus de raisons d'être vaccinés que les autres parce qu'ils vont l'attraper. Donc, en particulier ceux qui sont très au contact. Donc, si vous avez une surexposition au risque ou si vous faites partie de la population qui risque de faire une forme grave ou d'en mourir, vous avez un bénéfice à vous vacciner.»



Partager cette page