SANTÉ

Publié le 13 février 2021

Crédit vidéo : Zistoires

Source : http://bit.ly/3tPI7Hr

Choqué par les médias, le papa d'un enfant victime du Covid nous explique pourquoi il est décédé

Dans un documentaire belge de Bernard Crutzen sorti le 26 janvier 2021, un papa nous explique qu'il n'était pas d'accord du traitement médiatique autour de son enfant qui souffrait d'une maladie neuromusculaire avant d'être infecté par la Covid-19.

«Un enfant de 3 ans est décédé des suites d'une infection au Covid-19»

Bernard Crutzen: «24 juillet. J'assiste à une conférence de presse organisée par Sciensano. Ce jour-là, il y a peu de journalistes dans la salle. Le pic de l'épidémie est passé. Le public commence à se lasser des informations liées au coronavirus.» Boudewijn Catry (Porte-parole de la lutte contre le coronavirus en Belgique): «Bonjour à tous. Je dois malheureusement vous faire part d'une triste nouvelle. Aujourd'hui, un enfant de 3 ans est décédé des suites d'une infection au Covid-19. En espérant que cette triste nouvelle nous serve de prise de conscience.» Bernard Crutzen: «Quelques minutes plus tard, l'info est relayée par les médias. Les gros titres sont sans nuances. J'ai rencontré le papa de cet enfant sur son lieu de travail.»

«Si je n'étais pas le papa de cet enfant, que j'avais entendu ça dans les médias, j'aurais été effrayé»

Celal Kosova (Père de l'enfant): «Quand j'ai vu les médias dire que l'enfant était décédé du Covid, je n'ai pas accepté. C'est le Covid qui l'a accompagné, mais à la base, elle était déjà atteinte d'une maladie neuromusculaire. Elle avait déjà des problèmes de respiration et tout ce qui s'ensuit et le Covid est venu accompagné. Et je n'étais pas d'accord parce que les médias ont dit que c'est le Covid. C'est pour effrayer toute une population. Si je n'étais pas le papa de cet enfant, que j'avais entendu ça dans les médias, j'aurais été effrayé. Effectivement, vous entendez un enfant de 3 ans et demi qui décède du coronavirus, c'est vrai que ça fait peur. Mais quand vous savez ce qui s'est passé auparavant, l'état de l'enfant, ce n'est pas logique que l'on vous mette cela dans les médias comme cela. Avant le Covid, elle a eu une thrombose, un enfant de 3 ans et demi, comme je dis toujours, elle était faible, c'est vrai, mais elle nous a donné beaucoup de joie avec sa maladie et la perdre, pour nous, ça a été une très, très grande perte.»



Partager cette page