SANTÉ

Publié le 16 novembre 2022

Crédit vidéo : C8

Source : https://c8.fr

Dans une colère noire, Anny Duperey s'adresse au ministre de la santé : « On les a applaudis et foutus dehors »

L'actrice Anny Duperey était l'invitée de l'émission « Chez Jordan » diffusée ce mercredi 16 novembre 2022 sur C8.


“ J'ai un vrai coup de gueule. ”

Anny Duperey : « J'ai un vrai coup de gueule. » Jordan de Luxe : « C'est sur un ministre ? » Anny Duperey : « Oui, c'est sur un ministre et puis le gouvernement qui suit derrière, parce que le ministre obéit au gouvernement, bien entendu. Voilà, je voudrais dire une chose, j'ai lu de la part de ce ministre de la Santé, dernièrement, que mon Dieu : " L'hôpital est dans un tel état et les services de santé, mon Dieu, sont à l'agonie. Les services d'urgence ferment. "


“ 15 000 soignants prêts à travailler. ”

Et j'ai lu quelque part, j'ai lu : " Il faudrait recruter des soignants, mais va-t-on en trouver ? " Monsieur le ministre, monsieur le ministre ! Il y a 15 000 soignants suspendus, pompiers et gendarmes qui n'attendent qu'une chose, c'est qu'on les réintègre, comme ils l'ont fait à New York et comme ils l'ont fait en Italie. Qu'est-ce qu'on attend ? Qu'est-ce qu'on attend ? 15 000 soignants prêts à travailler. Et vous savez ce que ça veut dire suspendus ? C'est qu'ils ne sont pas licenciés, c'est-à-dire qu'ils n'ont ni chômage, ni salaire depuis deux ans ou un an et demi, depuis qu'on les a applaudis et qu'on les a foutus dehors après, ceux qui ont résisté.


“ Qu'est-ce qu'on attend ? ”

Voilà. » Jordan de Luxe : « Ça vient du cœur ?! » Anny Duperey : « Ça vient du cœur. Ça vient du cœur parce que c'est une énorme colère. Quand je lis ça mais mon Dieu : " Il faudrait des soignants, va-t-on en trouver ? " Va-t-on en trouver enfin ?! Enfin ?! Ils sont là ! Ils sont là ! Sans salaire, sans rien, sans chômage. Vous savez ce qu'ils ont fait à New York ? L'Etat de New York. Ils ont non seulement réintégré les soignants, ils leur ont payé tous les salaires en retard. » Jordan de Luxe : « D'accord. » Anny Duperey : « Qu'est-ce qu'on attend ? »


Partager cette page