SANTÉ

Publié le 12 mai 2022

Crédit vidéo : LCI

Source : https://lci.fr/

Le mea culpa d'un cadre de LCI : « On a donné la parole à des experts qui n'avaient pas plus de compétences médicales que vous et moi »

Fabien Namias, le directeur général délégué de LCI, était l'invité de l'émission « L'Instant M » diffusée ce lundi 9 mai 2022 sur France Inter.

« On a beaucoup donné la parole à des experts, des journalistes ou des éditorialistes qui n'avaient pas plus de compétences médicales que vous et moi »

Fabien Namias : « Il faut savoir tirer les leçons de ce qui a été fait. Et notamment les leçons, par exemple, de la crise du Covid. Ce que je dis vaut pour LCI – et je parle ici, moi je représente LCI, mais je pense que d'autres pourraient penser la même chose – où on a beaucoup donné la parole à des experts, des journalistes ou des éditorialistes extrêmement talentueux, mais qui n'avaient pas plus de compétences médicales que vous et moi, à part savoir choisir une boîte quand on a mal à la tête, voire des médecins : on a vu combien d'urologues, de néphrologues, ou autre, commenter la situation infectieuse et la situation virale... »

« Je pense qu'il faut savoir en tirer les leçons »

Fabien Namias : « Ça, je pense qu'il faut savoir en tirer les leçons, et c'est ce qu'on essaye de faire sans toujours atteindre la perfection. C'est une des leçons à tirer du Covid, Sonia Devillers, vous m'avez posé la question, je sais que je suis un peu long, mais c'est super important, parce que je pense que c'est ce qui, aussi, fonde notre crédibilité. Seuls doivent parler d'un sujet ceux qui savent de quoi ils parlent. Et s'il y a encore quelques progrès à faire, ils seront faits. »


Partager cette page